Accès direct au contenu

  1. 23h15 Mercato - OM : Milik pourrait rendre un grand service à Longoria pour ce transfert
  2. 23h10 Mercato : Cristiano Ronaldo a choisi son nouveau club
  3. 23h00 Mercato - PSG : Luis Campos s'attaque à un nouveau buteur en Italie
  4. 22h45 Mercato - PSG : Les prétendants se bousculent pour cet indésirable de Campos
  5. 22h35 F1 : Deux records explosés par Lewis Hamilton
Formule 1

Formule 1 : Un gros changement de mentalité pour Verstappen en 2022 ?

Depuis plusieurs années maintenant, Max Verstappen fait face à de nombreuses critiques concernant son style de pilotage. Le Néerlandais est jugé trop agressif par certains sur les pistes et cela lui a valu déjà quelques accidents au cours de sa carrière. Mais suite à son sacre en 2021 face à Lewis Hamilton, Max Verstappen a l’air d’avoir changé de mentalité comme il l’a montré au Grand Prix de Monaco.

Malgré ses 24 ans, Max Verstappen a déjà une grande expérience de la Formule 1. Arrivé sur les pistes en 2015 à 17 ans avec Toro Rosso, le Néerlandais a fait ses preuves au fil des années. La saison dernière, Max Verstappen a même réussi à détrôner Lewis Hamilton et être sacré champion du monde pour la première fois de sa carrière après une rivalité intense avec le Britannique. Mais en 2021, tout n’a pas été tout rose pour le pilote de Red Bull qui a fait face à quelques critiques concernant sa façon d’aborder les courses. Depuis quelques années maintenant, Max Verstappen adopte pour un style de pilotage assez agressif, parfois jugé dangereux. Le Néerlandais a été impliqué dans un bon nombre d’accidents depuis le début de sa carrière, certains plus spectaculaire que d’autres comme le crash avec Lewis Hamilton la saison dernière au Grand Prix d’Italie. Le pilote de 24 ans avait pour objectif de terminer premier à chaque course sans penser véritablement à son classement sur la saison, et il était prêt à presque tout. Mais avec un premier titre en poche, Max Verstappen a l’air d’avoir changé de mentalité comme il l’a montré à Monaco le 29 mai dernier.

« J’ai vu que Max n’attaquait pas pour aller chercher le moindre dixième ou tenter un dépassement impossible »

« À Monaco ? J’ai vu que Max n’attaquait pas pour aller chercher le moindre dixième ou tenter un dépassement impossible, ce qu’il aurait fait autrefois. Quelqu’un qui se dit ’je ne suis peut-être pas assez rapide pour gagner ce weekend’ est quelqu’un qui pense à long terme. Peut-être que c’est parce qu’il vient juste de remporter le championnat, il sait donc qu’il n’a pas nécessairement quelque chose à prouver. Pas forcément aux autres, mais probablement à lui-même. En tant que pilote, je voulais autant prouver à moi-même qu’aux autres. Lorsqu’il a regardé dans ses rétroviseurs à la fin, après la relance de course, il avait son adversaire pour le championnat juste derrière lui. Celui qui menait était bien entendu son coéquipier, alors sous cette perspective il était dans une position confortable. Je dirais qu’il était dans une bonne position quoiqu’il arrive, car il était devant Charles Leclerc » a confié Allan McNish - ancien pilote de Formule 1 et vainqueur des 24 Heures du Mans - dans des propos rapportés par Nextgen-Auto. Malgré la forte concurrence de Charles Leclerc et de Ferrari, Max Verstappen pourrait retenir son titre cette saison s’il joue plus souvent la carte de la sécurité du moment qu’il est devant le Monégasque plutôt que d’essayer d’aller chercher la première place à tout prix. La saison est encore longue puisqu’il reste encore 15 courses. À voir si Max Verstappen saura poursuivre sur cette voie jusqu’au dernier Grand Prix.

Articles liés