Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Ces précisions sur la reprise de la saison de F1 !

Alors que la saison de Formule 1 ne devrait pas reprendre avant le début du mois de juillet, Jean Todt a donné des indications sur la manière dont le championnat du monde pourra reprendre lorsque les conditions sanitaires le permettront.

A l’image de nombreuses compétitions sportives, la Formule 1 a été l’une des victimes collatérales de la pandémie de Covid-19. Le coup d’envoi de sa saison 2020, qui devait être donné à l’occasion du Grand Prix d’Australie le 15 mars dernier, a été décalé à une date indéterminée. Depuis, le Grand Prix de Monaco a été annulé tandis que sept autres courses ont été reportées. De son côté, le Grand Prix de France qui doit avoir lieu le 28 juin voit sa tenue être des plus incertaines, chose qui devrait conduire à voir le championnat du monde ne débuter que le 5 juillet à l’occasion du Grand Prix d’Autriche, à huis clos. En attendant cette date qui doit encore être confirmée, la FIA présidée par Jean Todt travaille sur les contours de cette saison 2020. Et interrogé sur la future reprise de la compétition reine du sport automobile, ce dernier a expliqué que le scénario envisagé était pour l’heure bien celui d’un début saison en juillet, à huis clos, tout en précisant qu’il travaillait sur un nouveau calendrier afin que la saison à la forme particulière vu le contexte actuel se termine du mieux possible.

« J’espère que nous arriverons à courir de 15 à 18 Grands Prix sur les 20 qui restent à disputer »

« Cette saison nous devions avoir 22 Grands Prix. Deux sont d’ores et déjà annulés : Monaco et l’Australie. J’espère que nous arriverons à en courir de 15 à 18 sur les 20 qui restent à disputer. Nous sommes en train d’étudier avec le promoteur (la FOM) et les organisateurs nationaux les dates d’un nouveau calendrier. À l’heure où je vous parle, nous pensons que les courses pourraient reprendre, peut-être à huis clos, en juillet. Pour une course de F1, un huis clos strict impose tout de même la présence de 1500 à 2000 personnes. Resteront à définir les lieux de ces courses. Il n’est pas exclu que certains promoteurs nationaux organisent deux Grands Prix », a explique Jean Todt dans des propos rapportés par NextGen-Auto.com.

Articles liés