Accès direct au contenu

  1. 9h00 Transferts : L’OL va encore frapper un gros coup sur le mercato après Lacazette
  2. 8h45 Mercato - PSG : Luis Campos a bouclé son premier transfert de l’été
  3. 8h35 Après Wimbledon, Djokovic annonce un gros projet avec Nadal et Federer
  4. 8h30 Transferts - PSG : Nouvelle bombe en Espagne sur le mercato de Neymar
  5. 8h15 Mercato - PSG : Un transfert XXL à l’étranger est annoncé pour Kimpembe
Formule 1

F1 - GP du Canada : Catastrophe pour Fernando Alonso

Classé septième à l'arrivée de Grand Prix du Canada, ce qui était déjà une déception pour lui, Fernando Alonso a finalement écopé d'une pénalité de 5 secondes à l'issue de la course pour avoir zigzagué devant Valtteri Bottas afin de protéger sa position lors de l'avant dernier tour. Parti deuxième après une magnifique séance de qualifications, l'Espagnol prend donc officiellement la neuvième place...

De retour aux affaires, Fernando Alonso a réalisé un week-end exceptionnel à Montréal. Très rapide lors des séances d'essais libres, le pilote Alpine a confirmé son excellent rythme en décrochant la deuxième place lors des qualifications. C'est la première fois depuis 2012 que le double champion du monde s'élançait depuis la première ligne. La dernière fois, c'était lors du GP d'Allemagne, il y a quasiment 10 ans. Fernando Alonso était alors parti en pole position et avait remporté la course. L'issue du week-end a été très différente pour l'Espagnol qui avait pourtant promis d'attaquer Max Verstappen au premier virage : « C’est génial, c’était un week-end incroyable jusqu’ici pour nous, nous avons été compétitifs durant les essais libres, ce qui n’est pas toujours le cas pour nous le vendredi ! En conditions de pluie aujourd’hui, la voiture était incroyable, j’étais très à l’aise au volant et les fans m’ont poussé à donner ce petit plus supplémentaire. On verra demain pour la course, j’attaquerai Max au premier virage ! » Finalement, la Red Bull du Champion du monde a pris le meilleur départ, mais Fernando Alonso réussissait à conserver sa deuxième place devant Carlos Sainz pendant quelques tours. Bien plus véloce que l'Alpine, la Ferrari a finalement pris le meilleur assez rapidement, mais le double champion du monde restait dans le rythme des deux pilotes de tête tout en prenant de l'avance sur Lewis Hamilton

Alonso écope d'une pénalité 

A la lutte pour le podium, Fernando Alonso va finalement faire des choix stratégiques qui ne s'avéreront pas payant puisqu'il ne profitera pas des régimes de voiture de sécurité virtuelle pour bénéficier d'un arrêt au stand gratuit à l'inverse de Max Verstappen ou encore Lewis Hamilton. Par conséquent, après son arrêt, il repartira derrière Esteban Ocon et l'entrée en piste de la voiture de sécurité permettra même à Charles Leclerc de remonter afin de doubler les deux Alpine. Fernnado Alonso franchira donc la ligne d'arrivée à la septième place, ce qui représente une grosse déception compte tenu de ses ambitions après son incroyable séance de qualifications. Mais ce sera finalement pire. En effet, après la course, la FIA a infligé une pénalité de 5 secondes à l'Espagnol, jugé coupable d’avoir zigzagué devant Valtteri Bottas en fin de course. « Entre les virages 10 et 12, lors de l’avant-dernier tour de la course, la voiture 14 a effectué des changements de direction répétés pour se défendre contre la voiture 77, qui a dû relâcher l’accélérateur à un moment donné et a brièvement perdu sa dynamique. Tout en prenant note de l’argument du pilote qui affirme qu’à aucun moment la voiture 77 n’était à côté de la voiture 14, les commissaires considèrent qu’il s’agit d’une violation claire du règlement ci-dessus. Les commissaires imposent donc une pénalité de temps de 5 secondes en ligne avec celle imposée pour un incident similaire au GP d’Australie 2022 », précise le communiqué de la FIA qui s'appuie sur l’Article 2b du Chapitre IV, Appendice L, du Code Sportif International. Une sanction qui fait les affaires d'Alfa Romeo puisque Valtteri Bottas et Guanyu Zhou gagnent chacun une place. C'est en revanche une terrible désillusion pour Fernando Alonso qui visait un Top 5 avant le départ du Grand Prix.

CLASSEMENT COMPLET

1er Max Verstappen (Red Bull)
2e Carlos Sainz (Ferrari)
3e Lewis Hamilton (Mercedes)
4e George Russell (Mercedes)
5e Charles Leclerc (Ferrari)
6e Esteban Ocon (Alpine)
7e Valtteri Bottas (Alfa Romeo)
8e Guanyu Zhou (Alfa Romeo)
9e Fernando Alonso (Alpine)
10e Lance Stroll (Aston Martin)
11e Daniel Ricciardo (McLaren)
12e Sebastian Vettel (Aston Martin)
13e Alex Albon (Williams)
14e Pierre Gasly (Alpha Tauri)
15e Lando Norris (McLaren)
16e Nicholas Latifi (Williams)
17e Kevin Magnussen (Haas)

Articles liés