Formule 1
F1 : Alonso va attaquer, Verstappen peut trembler

Deuxième sur la grille de départ, Fernando Alonso ne compte pas faire de la figuration lors du Grand Prix du Canada ce dimanche. Le pilote Alpine est très ambitieux et compte bien mettre la pression très rapidement sur Max Verstappen auteur de la pole position. Habitué à prendre d'excellents départs, l'Espagnol compte en profiter pour virer en tête au premier virage. Verstappen est prévenu.

Cela faisait quasiment 10 ans que Fernando Alonso attendait cela. En effet, depuis le Grand Prix d'Allemagne 2012, l'Espagnol ne s'était plus hissé en première ligne. Une longue série qui a pris fin samedi soir. Lors des qualifications à Montréal, le pilote Alpine a fait le show empilant dans un premier temps le meilleur secteur sur une piste détrempée. Finalement, la météo s'est améliorée et la trajectoire s'est asséchée en Q3 ce qui aurait pu handicaper Fernando Alonso dont l'Alpine ne peut pas rivaliser avec la Ferrari et les Red Bull à la régulière. Mais c'était sans compter sur le talent du double Champion du monde qui a finalement sorti un tour mémorable pour décrocher la deuxième place derrière l'intouchable Max Verstappen. Par conséquent, l'ancien pilote McLaren peut nourrir de belles ambitions pour la course ce dimanche et rêver à un deuxième podium depuis son retour en F1. Charles Leclerc et Sergio Pérez sont loin sur la grille ce qui offre évidemment une belle opportunité d'obtenir un gros résultat. Et Fernando Alonso compte bien en profiter. 

«J’attaquerai Max au premier virage»

Après la séance de qualifications, Fernando Alonso s'est arrêté au micro de Jacques Villeneuve sur la piste afin de faire son analyse. Et le pilote Alpine ne cache pas sa joie. « C’est génial, c’était un week-end incroyable jusqu’ici pour nous, nous avons été compétitifs durant les essais libres, ce qui n’est pas toujours le cas pour nous le vendredi ! En conditions de pluie aujourd’hui, la voiture était incroyable, j’étais très à l’aise au volant et les fans m’ont poussé à donner ce petit plus supplémentaire », assure-t-il avant de projeter sur la course en mettant déjà la pression sur Max Verstappen, auteur de la pole position : « On verra demain pour la course, j’attaquerai Max au premier virage ! » Et la prestation de Fernando Alonso a réjoui également Laurent Rossi, le patron de l'écurie Alpine. « C’était excitant, un peu stressant car on n’est plus trop habitués à être si haut. On sait que la voiture a beaucoup de potentiel, on a eu du mal à mettre les tours bout à bout lors des dernières courses et ça a commencé à payer. Je pense que Fernando, même sans Leclerc et Pérez, a montré qu’il était entre la troisième et la cinquième place en termes de rythme. Demain, il va probablement essayer de conserver sa position. On veut surtout marquer de gros points, en particulier face à McLaren, on est idéalement placés pour le faire et il faut le faire. On a eu un début de saison décevant avec une voiture performante mais pas de résultats à l’avant », confie-t-il au micro de Canal+. Reste désormais à savoir si Fernando Alonso sera en mesure de tenir sa promesse.

Articles liés