Accès direct au contenu

Foot

Ramos, Marquinhos, Piqué, Van Dijk… Qui est le meilleur défenseur central au monde ?

Aujourd’hui, les défenseurs centraux sont devenus plus importants que jamais dans le football moderne. Premiers relanceurs, mais également stoppeurs d’occasions adverses, ils ont un rôle primordial dans les bonnes performances de leurs équipes. Mais quel défenseur central est le meilleur au monde ' 

Les mœurs ont changé. Fini les défenseurs centraux puissants, les buffles capables de tout emmener sur leur passage lorsqu’ils tentent de prendre un ballon de la tête. Fini les joueurs très solides physiquement, mais disposant d’une piètre technique. Place désormais au défenseur central moderne, élégant, tout aussi physique que technique, et surtout capable d’effectuer à la perfection la première relance de son équipe. Le profil du défenseur central parfait a évolué en même temps que le football, et désormais quatre joueurs sortent du lot au poste de défenseur central : Sergio Ramos (Real Madrid), Gerard Piqué (FC Barcelone), Virgil Van Dijk (Liverpool) et Marquinhos (PSG). Ces quatre défenseurs peuvent, aujourd’hui, prétendre au titre de meilleur défenseur central au monde. Mais qui est vraiment le meilleur ' 

Gerard Piqué, la difficulté à évoluer 

Celui qui en semble le plus loin semble être Gerard Piqué. L’impressionnant défenseur central barcelonais semble en effet être resté toujours le même, là où Sergio Ramos a beaucoup évolué ces dernières années. Puissant et très physique (grâce à sa taille d’1m94), Gerard Piqué est en perte de vitesse. Pourtant, du haut de ses 33 ans, il reste une valeur sûre pour le Barça, et affiche de belles performances lorsqu’il est aligné titulaire. Un statut qu’il a aujourd’hui perdu au profit de Clément Lenglet, et de Samuel Umtiti. Depuis l’arrivée de Quique Setien sur le banc, Piqué retrouve un peu plus de temps de jeu, et peut montrer sa bonne qualité technique au passage, mais il reste tout de même loin de l’idée du « défenseur central moderne ». 

Marquinhos, la meilleure progression

Encore un joueur qui semble loin d’être le défenseur central parfait. Pourtant, il en est bien plus proche que certains peuvent le penser. Souvent positionné au milieu de terrain en tant que sentinelle par Thomas Tuchel, l’international brésilien a beaucoup progressé depuis son arrivée à Paris en 2013, alors qu’il n’avait que 18 ans. Aujourd’hui, à 25 ans, Marquinhos est devenu un taulier du PSG, mais reste encore un peu trop dans l’ombre de Thiago Silva. Avec le départ probable de ce dernier en fin de contrat dans quelques mois, Marquinhos va enfin pouvoir s’imposer comme LE taulier de la défense parisienne, et ainsi permettre au PSG de compter en ses rangs l’un des défenseurs les plus complets au monde. Technique, disposant d’une très bonne qualité de relance, mais aussi assez physique pour bousculer plus d’un attaquant, Marquinhos a encore de belles années devant lui, et se retrouve aujourd’hui dans ce classement en vue de sa progression qui peut encore être très intéressante. Jusqu’à le hisser au sommet ? tout dépendra des performances du PSG… 

Sergio Ramos, le plus constant

Depuis de nombreuses années, lorsque l’on demande au public qui est le meilleur défenseur central du monde, beaucoup vous répondent Sergio Ramos. Au Real Madrid depuis 2005, l’ancien défenseur du FC Séville est devenu un taulier de la défense madrilène. Auparavant utilisé sur le côté droit, il s’est reconverti défenseur central, où il a pu pleinement exprimer ses qualités, notamment sa qualité technique au-dessus de la moyenne pour un défenseur central. Toujours propre dans la relance, parfois moins dans ses interventions, le capitaine du Real Madrid et de la Roja est un joueur dur sur l’homme, qui n’hésite pas à mettre des tampons modèle géant à plusieurs attaquants. De par son fort caractère et sa malice, il est devenu un défenseur central adoré autant que détesté… Et certainement l’un des défenseurs les plus intelligents du football moderne. En alignant qualité technique et physique, il a su devenir l’un des meilleurs défenseurs centraux moderne, à 34 ans. Chapeau. 

Virgil Van Dijk, le défenseur central parfait ' 

On tient là celui qui est certainement le plus proche de ce titre honorifique de meilleur défenseur central du monde. Pendant près d’un an, aucun joueur n’est parvenu à le dribbler en Premier League, il marque, fait marquer, stoppe les attaques adverses, toujours avec le sourire : c’est bien évidemment Virgil Van Dijk, le colosse de l’arrière-garde du champion d’Europe 2019 Liverpool. Grand artisan de la superbe campagne européenne des Reds et de leur parcours impressionnant à l’issue décevante en Premier League, il semble pourtant venir de loin : formé au Willem II, il rejoint le FC Groningen en 2011, avant de s’envoler pour Glasgow et le Celtic deux ans plus tard. Là-bas, il enchaîne les performances de haut vol, et se retrouve bien vite en Premier League, du côté de Southampton, deux ans plus tard. Finalement, l’Europe entière finit par s’arracher le défenseur central des Saints, à la fois technique, rapide, endurant, puissant et intelligent. Pour son premier match à Liverpool en janvier 2018 dans un derby face à Everton, il marque le but de la victoire, et ne quitte plus le 11 de départ de Jürgen Klopp, qui réalise l’un des plus gros coups du mercato depuis son arrivée à Liverpool. Aujourd’hui, l’Europe entière s’accorde sur le fait que le 2e du Ballon d’Or 2019 aurait mérité de remporter ce titre, tant sa saison a été monstrueuse chez les Reds, et tant son talent au poste de défenseur central mérite d’être récompensé. 

Mentions honorables : Matthijs de Ligt, qui a encore tout à prouver après des débuts tonitruants à l’Ajax puis difficiles à la Juventus ; Giorgio Chiellini, freiné par une grosse blessure au genou et en perte de vitesse de par son âge ; Harry Maguire, le défenseur central le plus cher de l’histoire, qui manque encore de solidité à Manchester United