Foot - Mercato - PSG
PSG : Pochettino, Blanc… L’addition commence à être salée pour QSI

Dans la journée de jeudi, le PSG a trouvé un accord avec Mauricio Pochettino et son staff pour une compensation financière globale. Pour rappel, le contrat de Pochettino et de ses adjoints courrait jusqu’en juin 2023. D’après divers médias, tout cela s’est bouclé pour une indemnité de 10M€. Une jolie somme qui vient s’ajouter aux trois autres indemnités de licenciement de l’ère QSI versées aux entraîneurs. L’occasion pour le10sport.com de faire un tour d’horizon sur la question. 

Antoine Kombouaré et ses 4M€ aux débuts de QSI

À l’été 2009, Antoine Kombouaré prenait les rênes de l’effectif du PSG, un club qu’il connaissait bien puisqu’il y avait passé cinq saisons en tant que joueur professionnel lors de la première partie des années 90. Kombouaré y signait un contrat de trois ans, le liant alors jusqu’en juin 2012. Et malgré un joli parcours lors de la première partie de saison 2011/2012, pointant à la première place du classement de Ligue 1 pour le premier exercice de l’ère QSI, les propriétaires qataris ayant racheté le PSG à l’été 2011, Antoine Kombouaré fut remercié au mois de décembre 2011, laissant la place d’entraîneur du Paris Saint-Germain à Carlo Ancelotti. Comme compensation financière et pour les six derniers mois de son contrat, les dirigeants de l’époque lui ont versé la somme de 4M€. 

Les 8M€ de Thomas Tuchel seulement quelques mois après le Final 8 

À l’été 2018, Antero Henrique et les propriétaires qataris du PSG prenaient la décision de remplacer Unai Emery, qui était arrivé à l’expiration de son contrat, par Thomas Tuchel. Sortant d’une année sabbatique après son départ du Borussia Dortmund à l’été 2017, le technicien allemand a rapidement fait forte impression tant sur le plan comptable qu’au niveau du style de jeu adopté. Cependant, la déroute en 1/8ème de finale de Ligue des champions face à Manchester United en mars 2019 a remis en question la confiance des décideurs qataris du PSG. Et le retour de Leonardo en tant que directeur sportif en juin 2019 n’a pas arrangé la situation de Tuchel, les deux hommes ne cachant à la fin de l’ère Tuchel plus leurs désaccords sur le plan du recrutement. Malgré une place en finale de Ligue des champions lors du Final 8 de 2020, Thomas Tuchel a été remercié lors du réveillon de Noël de 2020. Comme compensation financière pour l’Allemand qui se trouvait à six mois de la fin de son contrat, le PSG a été contraint de lui verser 8M€ avant de nommer Mauricio Pochettino

10M€ pour Mauricio Pochettino et son staff pour la dernière année de contrat 

Début janvier 2021, soit quelques jours après la séparation entre Thomas Tuchel et le PSG, le club de la capitale sortait de sa période sabbatique entamée en novembre 2019 un certain Mauricio Pochettino. Ancien joueur du Paris Saint-Germain au début des années 2000, le technicien argentin aura un bilan plus que contrasté au terme de ses 18 mois à la tête du PSG. Malgré un joli parcours en Ligue des champions jusqu’en demi-finale après avoir éliminé le FC Barcelone et le Bayern Munich en 2021, Pochettino a remporté le premier championnat de sa carrière d’entraîneur cette saison. Mais d’un point de vue général, Mauricio Pochettino a beaucoup été décrié et comme le10sport.com vous le révélait dès le 9 novembre dernier, son cas été discuté à Paris et au Qatar. L’Équipe a révélé jeudi soir qu’un accord avait finalement été trouvé et que les documents pour la résiliation de son contrat (courant jusqu’en juin 2023) et ceux de son staff avaient été signés pour la coquette somme de 10M€. 

Après avoir prolongé Blanc en février 2016, le PSG a dû le payer 22M€ en fin d’exercice

Pour Mauricio Pochettino, le PSG a donc déboursé la somme de 10M€, mais pour se séparer de Laurent Blanc il y a six ans de cela, le Paris Saint-Germain a dû doubler ce montant. En effet, quelques semaines après le fameux épisode du 3-5-2 face à Manchester City en 1/4 de finale de la Ligue des champions, le club de la capitale décidait de résilier le contrat de Blanc qui avait pourtant été prolongé de deux saisons le 11 février 2016. Afin de permettre à Laurent Blanc de toucher le salaire qui était le sien jusqu’au bout du contrat signé et convenu par les deux parties, le comité de direction du PSG s’est vu dans l’obligation de débourser 22M€ au champion du monde 98. 

Articles liés