Transferts - PSG : Après ce gros échec sur le mercato, Galtier lâche ses vérités
Arthur Montagne

Le mercato a pris fin jeudi soir, et le PSG reste sur un goût amer. Et pour cause, bien que le dégraissage ait été globalement une réussite, dans les sens des arrivées, l'échec du transfert de Milan Skriniar restera comme l'un des points noirs de l'été. Un dossier sur lequel Christophe Galtier s'est largement confié.

Cet été, le PSG a réussi sa principale mission, à savoir le départ de nombreux indésirables, bien que la plupart soit parti sous la forme de prêts, et non de transferts secs. Néanmoins, dans les sens des arrivées, le bilan est moins reluisant, notamment au poste de défenseur central pour lequel le PSG n'est s'est pas renforcé. Milan Skriniar a notamment longtemps fait figure de priorité, mais son transfert n'a finalement jamais été bouclé.

«Les prix sont montés au fur et à mesure que le temps passait»

Après la victoire contre Nantes samedi soir (3-0), Christophe Galtier est ainsi revenu sur cet échec. « Nous avons subi beaucoup de départs, de prêts. Évidemment que Milan Skriniar était un joueur que nous avions identifié. Nous nous pensions tout proches d’un accord à un moment, mais les prix sont montés au fur et à mesure que le temps passait. Je peux comprendre notre président, parce que verser un tel montant de transfert pour un joueur en fin de contrat dans un an, c’est énorme », assure l'entraîneur du PSG au micro de Canal+.

L'Inter réclamait 80M€

Il faut que l'Inter Milan s'est effectivement montré très gourmand pour Milan Skriniar, dont le contrat prenait fin en juin 2023. Le club lombard aurait fixé ses exigences à 80M€, une somme que le PSG a refusé de payer jusqu'au dernier moment. Selon différents médias, les Parisiens auraient transmis une dernière offre de 50M€ + 10M€. Insuffisant.

Articles liés