Foot - Mercato - OM
Transferts - OM : McCourt s'agace en privé, Longoria est sous pression
Arthur Montagne

Bien que très actif sur le marché des transferts, Pablo Longoria est encore attendu au tournant d'ici le 31 août notamment par Frank McCourt. Et pour cause, l'homme d'affaires américain espère que l'OM va réussir à vendre avant la fin du mercato. Cela fait longtemps que le propriétaire du club phocéen attend cela et il commencerait à s'impatienter.

En feu sur le mercato, Pablo Longoria enchaîne les recrues puisque l'OM a déjà acté l'arrivée de 11 nouveaux joueurs à savoir Ruben Blanco, Chancel Mbemba, Isaak Touré, Jordan Veretout, Nuno Tavares, Jonathan Clauss, Luis Suarez, Alexis Sanchez, Issa Kaboré et Sayha Seha. Comme la saison dernière, le président marseillais enchaîne les recrues depuis l'ouverture du mercato et enchaîne donc les dépenses afin de contenter Igor Tudor, arrivé cet été pour remplacer Jorge Sampaoli dont le départ n'était pas prévu. Cependant, ces transferts ne sont pas compensés par des départs, ce qui commencerait à agacer Frank McCourt qui réclame des ventes depuis longtemps.

McCourt attend toujours des ventes

En effet, jusque-là, l'OM n'a vendu que Lucas Perrin, dont Strasbourg a levé l'option d'achat pour 1,5M€ et Luan Peres, qui s'est engagé avec Fenerbahçe pour 5M€. Et selon les informations de L'EQUIPE, c'est très insuffisant pour Frank McCourt qui a clairement réclamé des ventes à Pablo Longoria et Javier Ribalta. Le président marseillais aurait évoqué la somme de 17M€ au Bostonien pour les ventes cet été puisqu'il prend en compte les prêts avec option d'achat de Luis Henrique (Botafogo) et Nemanja Radonjic (Torino). Mais l'entourage de Frank McCourt n'est pas dupe et s'est bien rendu compte par le passé que ces prêts ne débouchent pas nécessairement sur des transferts définitifs.

Longoria menacé ?

Par conséquent, Pablo Longoria est clairement sous pression. Et pour cause, comme le rappelle L'EQUIPE, Andoni Zubizarreta avait été poussé au départ en 2020 pour son incapacité à vendre. L'Espagnol, d'abord nommé directeur du football, devait permettre de résoudre ce problème. Mais d'après les calculs du média, depuis son premier mercato avec les pleins pouvoirs, en janvier 2021, Pablo Longoria a engagé près de 129,5M€ d'investissements en transferts, le tout en ne bouclant qu'une seule vente supérieure à 10M€, à savoir celle de Morgan Sanson alors qu'Andoni Zubizarreta avait tout de même cédé Frank Zambo Anguissa à Fulham pour 24M€, ce qui reste la plus grosse vente de l'ère McCourt. Pablo Longoria doit donc commencer à se sentir menacé...

Sous pression, Longoria insiste pour Dieng

Par conséquent, le président de l'OM va tout faire pour vendre et Bamba Dieng est clairement poussé au départ comme l'expliquait Florent Germain, correspondant à Marseille pour RMC : « Je pense simplement que l'OM veut vendre Bamba Dieng et que ce n'est pas une question d'argent ou de prolongation de contrat. Depuis un an, la direction le considère plus comme une valeur marchande que comme un joueur. C'est normal que le joueur se soit un peu vexé. Apparemment, il ne convainc pas Igor Tudor à l'entrainement. Je pense qu'il y a quand même un peu de bluff dans cette déclaration. On connaît tous l'histoire lorsqu'un club veut se séparer de quelqu'un et parfois, on invoque certaines raisons. Je ne prends pas parti ni pour l'OM ni pour Dieng, mais ce n'est pas une question d'argent. » 

Ribalta fait le point sur les ventes

D'autres joueurs pourraient également être poussés au départ à l'image de Duje Caleta-Car, Kevin Strootman ou encore Jordan Amavi. Javier Ribalta, directeur du football de l'OM, faisait le point sur ces dossiers au micro de Prime Video : « Pour Dieng et Caleta-Car, nous avons des appels, des intérêts, mais aucune offre sérieuse n’est arrivée pour le moment. Pour Strootman et Amavi, nous avons des intérêts, ça pourrait se décanter dans les prochains jours ». Mais ces dossiers sont compliqués, ce qui met encore sous pression Pablo Longoria.

Articles liés