Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Villas-Boas, Larguet, Sampaoli… Álvaro González se livre sur les changements à Marseille !

L'OM a dû faire face à une saison très compliquée sur cet exercice 2020-2021. Le club phocéen a composé avec de nombreux problèmes, notamment le changement d'entraîneurs. Álvaro González est d'ailleurs revenu sur ce passage, entre regrets pour André Villas-Boas et validation de la méthode Jorge Sampaoli.

La saison de l’OM s’est avérée très laborieuse sur cet exercice 2020-2021. Le club phocéen a dû faire face à de nombreux problèmes. Entre les tensions dans le vestiaire ou encore les événements à la Commanderie en janvier dernier, la formation olympienne a surtout dû affronter les nombreux changements d’entraîneurs. En effet, point culminant des incidents de cet hiver, André Villas-Boas a quitté l’OM en cours de route, ne supportant plus les décisions prises par la direction du club sans son autorisation. Ainsi, le temps de trouver un nouvel entraîneur, les Marseillais ont composé avec Nasser Larguet. Et depuis le début du mois de mars, Jorge Sampaoli a repris les rênes de l’effectif phocéen. Álvaro González est d’ailleurs revenu sur le départ du technicien portugais, et il ne cache pas qu’il nourrit certains regrets.

«André n’avait perdu la confiance de personne mais il n’est pas parvenu à retrouver la bonne mentalité dans le groupe»

Dans un entretien pour L’Equipe, l’ancien de Villarreal a révélé que malgré la confiance que lui portait le groupe, André Villas-Boas n’avait plus la bonne mentalité pour mener à bien l’effectif de l’OM : « André avait une super relation avec l’équipe. Mais on ne trouvait plus la motivation. Ce n’est pas une excuse, parce que nous sommes des professionnels. Mais quand tu as joué dix ans devant des stades pleins et que tu te retrouves dans un stade vide… André n’avait perdu la confiance de personne mais il n’est pas parvenu à retrouver la bonne mentalité dans le groupe. Mais c’est un mec exceptionnel, pour moi la meilleure personne que j’aie connue dans ce milieu. » Mais le défenseur espagnol a dû faire avec et il semble s’être parfaitement adapté à la tactique de Jorge Sampaoli.

«Quand le Vélodrome va être plein les supporters vont pouvoir profiter parce que c’est un jeu attractif»

Toujours dans son entretien pour L’Equipe, le joueur de 31 ans a totalement validé la méthode de l’ancien sélectionneur de l’Argentine, avouant qu’il apprécie le nouveau jeu attractif de l’OM : « J’ai 31 ans et c’est la vie, j’apprends encore tous les jours. Avec Sampaoli, tu dois penser différemment, tu dois être très intelligent dans ta façon de lire le jeu, tu joues autrement de toute façon : il aime l’attaque, il joue à trois derrière. Bon, parfois, c’est difficile pour nous derrière quand tu perds le ballon. Mais on a réussi à se créer des occasions qu’on ne se créait pas avant. Même en tant que défenseur, tu profites un peu mieux du ballon. Tu es encore plus impliqué, tu dois trouver des passes spéciales à la relance, tu dois être sûr dans les sorties de balle. Quand le Vélodrome va être plein les supporters vont pouvoir profiter parce que c’est un jeu attractif. »

Articles liés