Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Une décision radicale des Qataris après le Mondial 2022 ?

Alors que la Coupe du monde 2022 au Qatar se rapproche rapidement, l’une des questions est de savoir ce que feront les Qataris du PSG après cet événement. Vont-ils se retirer du club de la capitale ? Réponse. 

Le PSG peut dire merci aux Qataris. En effet, si le club de la capitale fait aujourd’hui parmi des meilleurs en Europe et peut se permettre d’attirer les plus grands joueurs du monde à l’instar de Neymar, Kylian Mbappé et Lionel Messi, c’est grâce à ses propriétaires et leur puissance financière sans limite. Toutefois, pour le Qatar, ces investissements au PSG sont loin d’être purement sportifs puisque derrière, il y a également une stratégie de soft power du Qatar pour étendre son influence dans le monde, mais également promouvoir la Coupe du Monde 2022. Un rendez-vous qui approche et d’ici quelques mois, les plus grands nations auront rendez-vous au Qatar pour savoir qui succèdera à l’équipe de France. Et après ? La question revient de plus en plus souvent. Que fera le Qatar au PSG suite à ce Mondial ? Certains craignent le pire avec un possible retrait des Qataris. Toutefois, on n’en prendrait pas vraiment le chemin…

« Un échec ne remettrait pas en cause leur engagement à Paris »

Alors que l’avenir des Qataris au PSG est au centre des interrogations, plusieurs réponses rassurantes ont été apportées ces dernières heures. Cela a notamment été le cas avec Pascal Boniface, Directeur de l’Institut de relations internationales et stratégiques, qui a expliqué pour L’Humanité : « Je fais le pari que le Qatar restera au PSG après 2022, car il a une vision à long terme. Il serait contre-productif d’avoir investi durant de nombreuses années et de partir au moment où les retombées, avec une équipe qui gagne, en termes sportifs, de notoriété et de prestige, commencent à payer ». De son côté, Tariq Panja, journaliste pour le New York Times, a confié à Goal UK : « Il ne faut pas voir plus loin que le fait que le PSG dépense beaucoup d’argent. Le football n'est pas une industrie très sophistiquée. Le pouvoir appartient souvent à ceux qui ont de l'argent. Et c'est là que l'argent est dépensé. Mais il est difficile de savoir ce qui va se passer ensuite. Cela pourrait continuer pour toujours, ou s'arrêter immédiatement. Tout repose sur la décision d'un seul homme : Tamim bin Hamad al-Thani (l'émir du Qatar) ». Enfin, Georges Malbrunot, spécialiste du Moyen Orient, a assuré pour Le Figaro : « Le PSG représente un investissement à long terme pour les Qataris. Un recrutement conséquent, l’urgence de la Coupe du monde… Il y aura une certaine pression cette saison, une deadline, mais un échec ne remettrait pas en cause leur engagement à Paris ».

Articles liés