Mercato : PSG, OM… Le Qatar et Frank McCourt ont le même problème
Arthur Montagne

Depuis son arrivée à l'OM, Frank McCourt a réalisé de gros transferts, mais lorsqu'il s'agit d'équilibrer les comptes, cela se complique. En effet, que ce soit Andoni Zubizarreta ou Pablo Longoria, les deux dirigeants peinent à réaliser de grosses ventes ces dernières années. Une difficultés partagées avec le PSG version QSI. Le club de la capitale n'est effectivement pas réputé pour bien vendre. Analyse.

Cet été, comme très souvent par le passé, le PSG va devoir vendre afin d'équilibrer ses comptes et alléger sa masse salariale. De Mauro Icardi à Thilo Kehrer en passant par Layvin Kurzawa ou encore Ander Herrera et Abdou Diallo, les joueurs sur le marché ne manquent pas. Mais encore faut-il leur trouver une porte de sortie. Et c'est bien là le problème. En effet, depuis l'arrivée de QSI, le PSG a rarement réussi à vendre de manière efficace, ce qui est du à plusieurs facteurs. Peu de clubs peuvent s'aligner sur les salaires offerts par les Parisiens et les clubs acheteurs sont bien moins nombreux que le clubs vendeurs. Leonardo, qui a lui-même reconnu qu'il n'excellait pas dans ce domaine, a cédé sa place à Luis Campos qui devra, avec l'aide d'Antero Henrique, réaliser des miracles. Et pour cause, depuis 2011 et l'arrivée du Qatar, Gonçalo Guedes est la plus grosse vente du PSG. Cédé pour 40M€ à Valence, le transfert du Portugais est bien loin des sommes atteintes par les recrues parisiennes. Symbole de cette incapacité chronique à vendre, Ronaldinho reste à ce jour la troisième vente la plus importante de l'histoire du PSG pour son transfert au FC Barcelone en... 2003. 19 ans plus tard, seuls David Luiz (35M€) et donc Gonçalo Guedes ont été mieux vendus par le club de la capitale. Mais un autre club de Ligue 1 est soumis au même problème.

PSG/OM, même combat

En effet, depuis le rachat de l'OM par Frank McCourt, l'homme d'affaires américain attend désespérément des grosses ventes. Et pour cause, les trois départs les plus chers de l'histoire du club phocéen ne sont pas récemment puisqu'il s'agit de Michy Batshuayi (40M€ vers Chelsea en 2016), Didier Drogba (38,5M€ vers Chelsea en 2004) et Franck Ribéry (30M€ vers le Bayern Munich en 2007). Depuis, que ce soit Andoni Zubizarreta ou Pablo Longoria, les dirigeants marseillais galèrent à vendre. La plus grosse vente de l'ère McCourt est, de loin, celle de Frank Zambo Anguissa qui avait rejoint Fulham en 2018 pour environ 25M€. Mais cette vente a été compensée dans la foulée par le recrutement de Kevin Strootman pour 28M€ qui restera comme l'un des plus gros flops de l'histoire de l'OM. Les autres plus grosses ventes de l'ère McCourt concernant Morgan Sanson et Lucas Ocampos, transférés tous les deux pour environ 15M€ respectivement à Aston Villa et au Séville FC. Bouna Sarr, qui avait rejoint le Bayern Munich pour environ 8M€ en 2020 ou encore Luiz Gustavo qui avait signé à Fenerbahçe pour 6M€ en 2019, sont les autres ventes majeurs depuis l'arrivée de Frank McCourt. Cela en dit donc long sur les problèmes rencontrés par l'OM dans ce domaine. Mais cela fait un point un commun entre les Marseillais et les Parisiens.

Articles liés