Foot - Mercato - PSG
Mercato - PSG : Nouvelles révélations croustillantes sur le transfert d’Ekitike
Guillaume de Saint Sauveur

Au même titre que Kylian Mbappé en 2017, Hugo Ekitike a été recruté par le PSG sous la forme d’un prêt avec option d’achat quasi-obligatoire cet été. Retour sur le rôle capital de Luis Campos et Antero Henrique dans ce dossier, avec les coulisses des négociations entre les deux dirigeants du PSG et le Stade de Reims.

Le 16 juillet dernier, le PSG a officialisé le recrutement d’Hugo Ekitike (20 ans), recruté en provenance du Stade de Reims. Le jeune attaquant français est la première recrue parisienne issu d’un autre club de Ligue 1 depuis un certain… Kylian Mbappé ! Et la comparaison ne s’arrête pas là, puisque la direction du PSG a opté pour un deal « à la Mbappé » afin de convaincre Reims de lui céder Ekitike, alors que ce dernier était également très courtisé à l’étranger et notamment par le club anglais de Newcastle.

Campos a vendu le projet à Ekitike

L’EQUIPE revient dans ses colonnes du jour sur les coulisses du transfert d’Hugo Ekitike au PSG et raconte qu’avant même sa nomination en tant que conseiller sportif en juin, Luis Campos avait pris contact avec les agents d’Ekitike pour manifester son intérêt. Et il avait vendu à l’ancien joueur du Stade de Reims un nouveau projet pour le PSG, plus francophone, dans lequel il aurait une place majeur et il pourrait devenir l’un des meilleurs joueurs tricolores de l’effectif.

Des négociations pilotées par Antero Henrique

Par la suite, Antero Henrique et Grégory Durant, le directeur des affaires juridiques du PSG, ont pris le relais comme l’indique L’EQUIPE. Les deux hommes ont reçu Mathieu Lacour, le directeur général du Stade de Reims, au siège du club début juillet à Boulogne-Billancourt pour faire avancer le transfert d’Hugo Ekitike en proposant un prêt payant de 2,5M€, suivi d’une option d’achat de 26,5M€ + 7M€ de bonus. Un total supérieur à ce que proposaient les concurrents du PSG sur ce dossier. Reims a d’abord douté sur la pertinence d’une option d’achat obligatoire si le club de la capitale termine parmi les deux premiers de Ligue 1, mais a fini par accepter ces conditions.

« Le PSG, le choix du coeur »

Pour sa toute première interview à son arrivée au PSG en juillet dernier, Hugo Ekitike avait d’ailleurs indiqué que ce transfert dans la capitale tait une évidence à ses yeux : « C'est le choix du cœur ! Je suis Français aussi, c'est le club de la patrie, de mon pays. Et puis c’est un club où évoluent les plus grands joueurs, où il y a un staff de qualité et d’expérience, l’envie de remporter tous les titres dans toutes les compétitions. Il y a tout ici pour que je puisse progresser. Tous les ingrédients sont réunis, donc c'est un choix logique pour moi d'être ici. Enfin, j'ai moi-même de la famille en région parisienne, et j’ai toujours suivi le Paris Saint-Germain. Tout ça a rendu très naturelle mon envie de rejoindre ce club. C’est le bon choix pour moi d'être ici ! ». Reste à savoir si Ekitike parviendra à s’imposer au PSG.

Articles liés