Foot - Mercato - PSG
Mbappé, 600M€... Après sa plainte, Tebas fracasse encore le Qatar

Comme l'a annoncé Javier Tebas, LaLiga a porté plainte contre le PSG et Manchester City parce qu'ils n'auraient pas respecté les règles du fair-play financier. Entendu lors de l'assemblée des Ligues Européennes ce jeudi, Javier Tebas n'a pas hésité à lâcher de nouveaux tacles au PSG de Nasser Al-Khelaïfi et à Manchester City. 

Alors que le PSG et Manchester City n'auraient pas respecté les règles du fair-play financier - notamment pour la prolongation de Kylian Mbappé et le transfert d'Erling Braut Haaland - LaLiga a décidé de porter plainte contre les deux mastodontes européens. En effet, la ligue espagnole a fait une annonce via un communiqué pour officialiser ses attaques en justice envers le PSG et Manchester City ce mercredi après-midi. 

«Le PSG va terminer la saison avec une masse salariale de 600M€, sans compter Mbappé »

Président de la Liga, Javier Tebas était présent ce jeudi à l'assemblée des Ligues Européennes. Et il n'a pas manqué de s'en prendre une nouvelle fois au PSG et à Manchester City, qu'il accuse de violer les règles du fair-play financier. « Le problème n'est pas qu'un État possède un club. Le problème est qu'il s'agit des clubs qui ont un comportement répréhensible en matière de contrôle économique et financier. Ces comportements répréhensibles sont identifiables : les parrainages ne sont pas au prix du marché, ils sont surévalués ; de plus, ils délocalisent les paiements. Ils ne paient pas dans leur propre pays, la France ou l'Angleterre, mais dans leurs propres États ; et enfin, ils n'ont pas de problèmes de pertes alors que n'importe qui dans le football en a. Nous ne dénonçons pas le PSG à cause du cas (Kylian) Mbappé ou à cause de Madrid. Je me souviens que Madrid a plus de 60 procès contre La Liga. Nous ne le faisons pas pour Madrid, nous le faisons pour l'écosystème du football européen. Déjà en 2017, nous avions dénoncé (Manchester) City et le PSG. Les deux clubs ont été sanctionnés par l'UEFA, et de manière surprenante, le TAS a annulé les décisions pour les deux clubs. (...) Les revenus commerciaux du PSG à la fin de l'année dernière étaient supérieurs à ceux du Bayern, du Real Madrid, de (Manchester) United... C'est impossible. Il a 18% de revenus commerciaux de plus que la moyenne de tous les autres grands clubs. Il ne peut pas faire 200 millions de recettes de plus que les autres, ce n'est pas un chiffre réel. Le PSG a accentué son problème de masse salariale sous l'ère Covid. Il va même terminer la saison avec une masse salariale de 600 millions d'euros. C'est sans compter (la prolongation de) Mbappé. Il est impossible de maintenir cela. Il est clair que les règles du fair-play financier ne sont pas respectées », a pesté Javier Tebas, le président de la Liga et des Ligues Européennes, dans des propos rapportés par AS

Articles liés