Mercato - PSG : Le transfert de Christopher Nkunku est bouclé
Jules Kutos-Bertin
-
Journaliste
Tout petit, je m’étais promis d’avoir un métier en accord avec le football. Très vite, j’ai pris conscience que mes pieds ne suffiraient pas pour m’emmener là où je le voulais alors le journalisme est devenu une évidence.

Brillant depuis son arrivée au RB Leipzig en 2019, Christopher Nkunku est dans le viseur du PSG, qui pense à le faire revenir. Cependant, l’international français aurait déjà passé sa visite médicale avec Chelsea. Un accord aurait même été trouvé pour son transfert prévu l’été prochain. Tout serait donc bouclé pour le transfert du joueur formé au PSG.

Malgré son trio de stars en attaque, le PSG a longtemps cherché à se renforcer à ce poste l’été dernier. Luis Campos a activé plusieurs pistes dont Robert Lewandowski, Gianluca Scamacca ou encore Marcus Rashford. Cependant, le conseiller football du PSG n’est parvenu à boucler aucun de ces dossiers. Une frustration pour le club de la capitale, surtout que pour le moment, Hugo Ekitike - recruté l’été dernier - ne parvient pas à confirmer les espoirs placés en lui. 

Un retour de Nkunku au PSG ?

Autre joueur qui entrerait dans les plans du PSG : Christopher Nkunku. Formé au club, l’international français a quitté Paris en 2019 pour aller chercher du temps de jeu au RB Leipzig. En Allemagne, Nkunku n’a pas mis longtemps à faire son trou. Elu meilleur joueur de Bundesliga la saison dernière, Christopher Nkunku est étincelant et attise les convoitises. Et le PSG a pensé à le faire revenir, mais il n’est pas seul sur ce dossier, loin de là. 

Chelsea a raflé la mise pour Christopher Nkunku

En effet, Chelsea serait également sur le coup. Les Blues auraient même déjà fait passer une visite médicale à Christopher Nkunku, afin d’anticiper son potentiel transfert cet été. Avec une clause à 60M€, Nkunku pourrait quitter Leipzig, avec qui il venait de prolonger jusqu’en 2026. Si certaines sources annonçaient que tout n’était pas encore bouclé pour le transfert de Christophe Nkunku, le journaliste portugais Pedro Almeida assure le contraire. 

Articles liés