Foot - Mercato - PSG
Le Graët jette un coup de froid sur les plans de Doha avec Zidane !

Courtisé par Doha dans le cadre de l’éventuelle succession de Zinedine Zidane, Zinedine Zidane pourrait faire faux bond au PSG pour prendre la suite de Didier Deschamps en Équipe de France. Et Noël Le Graët n’a pas fermé la porte à cette option. 

Mauricio Pochettino pourrait, bien que son contrat expirera seulement en juin 2023, quitter le PSG en fin de saison. La cause ? L’intérêt de Manchester United et la volonté des Red Devils de faire du technicien argentin le successeur de l’intérimaire Ralf Rangnick au terme de l’exercice en cours. Et comme le10sport.com vous l’a révélé en exclusivité le 9 novembre dernier, les propriétaires du PSG songent sérieusement à faire de Zinedine Zidane le potentiel remplaçant de Pochettino. Cependant, la succession de Didier Deschamps à la tête de l’Équipe de France plairait particulièrement à Zidane selon le journaliste Fréderic Hermel. Et le président de la Fédération Française de Football n’a pour sa part pas fermé la porte à la nomination de l’ex-coach du Real Madrid

« Le nom de Zidane viendra évidemment, s'il est libre »

« S’il m’arrive de penser à Zinedine Zidane ? Tout le monde y pense. Imaginons que Didier me dise qu'il arrête ou qu'il ne veut pas continuer. Le nom de Zidane viendra évidemment, s'il est libre. S’il faut lui demander d’attendre ? Je ne ferai pas ça. Pour diriger l'équipe de France, il faut une sacrée envie. Si tu le fais par calcul, ce n'est pas forcément le bon système. On vient de se qualifier pour la Coupe du monde, donc ce n'est pas le moment de parler de succession ». a confié Noël Le Graët à l’occasion d’une interview avec l’AFP. 

Articles liés