Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : L'Atletico Madrid et Cavani pris à leur propre piège ?

L'Atletico Madrid s'est totalement fourvoyé dans sa stratégie visant à arracher Cavani au PSG cet hiver. Analyse.

Depuis plusieurs semaines, comme analysé par le10sport.com, l'Atletico Madrid avait tablé sur une stratégie bien précise en vue d'obtenir le transfert d'Edinson Cavani en janvier. Fort de l'accord contractuel dont il dispose avec le joueur - probablement déjà officiellement paraphé - en vue d'une signature libre en fin de saison, le club espagnol a tenté d'obtenir un prix au rabais du Paris Saint-Germain. Cette stratégie, qui s'est également appuyée sur la volonté très clairement exprimée d'Edinson Cavani de rejoindre l'Atletico Madrid, s'est avérée totalement erronée.

La grave erreur d'appréciation de l'Atletico Madrid…

Le problème s'est avéré double pour l'Atletico. D'une part, le club espagnol n'avait aucune marge de manoeuvre financière, sachant qu'il devait probablement verser à Cavani la grosse prime à la signature programmée pour juin - sinon l'Uruguayen n'aurait certainement pas accepté le principe d'un transfert en janvier. D'autre part, il a tablé sur une éventuelle faiblesse des décideurs parisiens devant la volonté de départ du joueur. Grosse erreur d'appréciation, tant il apparaît clair depuis son retour que Leonardo a une priorité, comme on a pu le constater avec Neymar l'été dernier : faire respecter l'institution PSG sur le mercato. En clair, Leonardo n'a pas fermé la porte à un départ de Cavani, mais il a fixé un prix (entre 20 et 30 millions d'euros), loin d'être irréaliste pour un joueur de ce calibre (Eriksen, un milieu défensif, est parti pour 20 millions à l'Inter dans le même contexte), et il s'y est tenu jusqu'au bout. S'il y a un responsable de l'échec du deal, c'est bien l'Atletico Madrid, qui n'a pas été en mesure d'aligner un chiffre raisonnable pour racheter les six mois de contrat de Cavani.

Articles liés