Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Kean, Pereira... Ménès valide totalement le recrutement de Leonardo !

Dans les derniers instants du mercato estival, Leonardo est parvenu à boucler les arrivées de Moise Kean et de Danilo Pereira. Interrogé sur ces deux opérations, Pierre Ménès a estimé que le directeur sportif du PSG avait réalisé deux excellents coups. 

En toute fin de mercato, Leonardo s'est montré très actif. Pour que la formation de Thomas Tuchel soit la plus compétitive possible cette saison, le directeur sportif du PSG a réalisé plusieurs coups de dernières minutes. Ainsi, Moise Kean, Danilo Pereira et Rafinha ont rejoint les rangs parisiens après Alexandre Letellier et Alessandro Florenzi. Interrogé dans Pierrot Face Cam (Canal +), Pierre Ménès a tenu à féliciter Leonardo et le PSG pour les recrutements de Moise Kean et de Danilo Pereira

«C'est vraiment le joueur et le profil qu’il manquait au PSG»

« Les arrivées de Danilo Pereira et de Moise Kean ? Je pense que ce sont deux bons renforts. Un vrai numéro 6, un vrai gabarit, 1m88, alors qu’on s’aperçoit que tous les milieux de terrain du PSG sont petits : (Marco) Verratti, (Idrissa) Gueye, (Ander) Herrera, même (Leandro) Paredes, ce n’est pas Goldorak. Là, on a un grand, costaud, méchant, teigneux, un vrai 6. Je pense que ce n’est pas une vedette, mais le PSG en a suffisamment des vedettes. Je pense que c’est vraiment le joueur et le profil qu’il manquait au PSG.  Quant à (Moise) Kean, je suis très content que le PSG ait pris un attaquant d’appoint, parce que l’on s’aperçoit que malgré tout, très souvent, (Angel) Di Maria, Neymar, (Mauro) Icardi et (Kylian) Mbappé sont tous alignés, en tout cas en Ligue 1. Donc à partir du moment où (Arnaud) Kalimuendo a été prêté à Lens, il fallait un attaquant de plus. Kean, on sait qu’il avait beaucoup de talent, qu’il était très prometteur à la Juve, il s’est planté à Everton, comme c’est arrivé à d’autres ! La carrière d’un joueur ce n’est pas forcément linéaire, il y a des hauts et des bas. Quand (Juan) Bernat a signé au PSG, c’était le dernier des derniers et il a presque été considéré comme un recrutement à la con et c’est finalement une des meilleures recrues ces dernières années », a-t-il développé. 

Articles liés