Accès direct au contenu

  1. 4h00 PSG : Mbappé, Messi… Voilà à quoi va ressembler l’équipe de Galtier
  2. 3h00 Mercato - PSG : Un gros transfert est réclamé à Campos
  3. 2h00 Transferts - PSG : La révolution Campos prend forme
  4. 1h00 Mercato - OM : Excellente nouvelle pour les finances du projet McCourt
  5. 0h00 Mercato - PSG : Luis Campos est fixé pour le transfert de Lewandowski
Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Donnarumma, Skriniar, Sanches… Le président du Milan AC cartonne le PSG

Alors qu’il sent qu’il est en train de perdre la bataille pour Renato Sanches, Paolo Scaroni, le président du Milan AC, a pointé du doigt les agissements du PSG sur le marché des transferts. En revanche, le dirigeant italien ne regrette pas le départ de Gianluigi Donnarumma, arrivé libre au PSG l’été dernier. 

Le PSG ne fera jamais l’unanimité. Depuis le rachat du club de la capitale par QSI, Paris a souvent été pointé du doigt pour ses grosses dépenses sur le marché des transferts. Le FC Barcelone, le Bayern Munich, le Real Madrid ou même Javier Tebas, le président de la Liga, tout le monde ou presque a déjà reproché quelque chose au PSG. La polémique la plus récente concerne la prolongation de contrat de Kylian Mbappé. Alors qu’il était promis au Real Madrid, l’international français a finalement pris la décision de prolonger son contrat avec le PSG. Un choix qui n’a pas plu en Espagne, y compris pour Javier Tebas. Pire, le dirigeant espagnol a décidé de porter plainte contre le PSG. Qu’il s’agisse de Kylian Mbappé ou d’un autre, les agissements du champion de France n’ont jamais plu à l’Europe du football. Et c’est au tour du Milan AC de pousser son coup de gueule…  

« Les mêmes règles de fair-play financier doivent s'appliquer à tout le monde, y compris au Paris Saint-Germain »

Avec l’arrivée toute récente de Luis Campos, le PSG travaille sur son mercato. Milan Skriniar, le défenseur de l’Inter Milan, est l’une des pistes du nouveau conseiller football parisien pour la défense. Mais l’international slovaque n’est pas la seule cible en Serie A. Gianluca Scamacca, l’attaquant de Sassuolo, est également dans les rangs du PSG. Et comme révélé en exclusivité par le10sport.com, Renato Sanches est lui aussi un objectif de Luis Campos. Et c’est là que Paolo Scaroni, le président du Milan AC, a tenu à sortir du silence. Sur le dossier Sanches depuis des mois, le club lombard pourrait se faire devancer par le PSG qui vient tout juste d’arriver dans ce feuilleton. Pareil pour Scamacca, suivi par le Milan. L’occasion de mettre en avant les nouvelles règles du fair-play financier… « "Football drogué" ? Les mêmes règles de fair-play financier qui nous ont affectés et empêchés de participer aux coupes doivent s'appliquer à tout le monde, y compris au Paris Saint-Germain. Si cela se produit, je suis heureux, sinon, il n'y a rien de pire qu'une justice injuste », a lâché Paolo Scaroni dans des propos relayés par calciomercato.com. S’il risque d’avoir ce sujet en travers de la gorge pendant un moment, le président milanais a digéré le départ de Gianluigi Donnarumma au PSG : « Si Gigio pouvait revenir, resterait-il à l'AC Milan ou irait-il encore au PSG ? Je pense que cette expérience est de toute façon bonne pour lui, parce que les jeunes doivent changer et aussi prendre des murs, parce que cela vous fait grandir. Dans l'ensemble, je pense que c'était une bonne chose pour Donnarumma cette expérience au PSG ».

Articles liés