Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Ces énormes confidences sur l'arrivée de Marco Verratti !

En 2012, Leonardo a eu le nez creux en allant chercher Marco Verratti à Pescara. Ancien agent de l’Italien, Donato Di Campli est revenu sur ce transfert. 

Au milieu de Zlatan Ibrahimovic et Thiago Silva, Marco Verratti était la grande surprise du recrutement du PSG en 2012. Pour l’Italien, Leonardo a surpris tout le monde en allant le chercher en Serie B, à Pescara, n’hésitant pas à débourser près de 12M€ dans cette opération. Alors que ce gros pari en a intrigué plus d’un à l’époque, force est de constater qu’il porte aujourd’hui puisque Verratti est aujourd’hui l’un des cadres du PSG. Pourtant, convaincre le Petit Hibou était loin d’être gagné comme l’a révélé ce mardi son ancien agent, Donato Di Campli

« Au PSG, il ne voulait pas y aller »

« En 2012, Naples s'était mis d'accord avec les dirigeants, mais Marco a refusé. Même au PSG, il ne voulait pas y aller. Avec ses copains de Pescara, on a dû le convaincre. Est-ce le frère de l’Emir qui a demandé à Leonardo de le recruter ? Ils aiment bien raconter ça, je ne sais pas. Je peux dire ce que j'ai vu. En juin 2012, il y a une réunion sur les droits télé à Milan. Le soir, tout le monde va dîner chez Giannino (un restaurant). J'étais un peu désespéré, Pescara était énervé car on avait refusé l'offre de 10 M€ de Naples. Je vois le président du PSG, je me présente : "J'ai la future star du foot mondial, il s'appelle Marco Verratti." Il me dit : "De quoi tu parles '" Quelques jours plus tard, je reçois un message : "Bonjour, je suis Leonardo (directeur sportif du PSG), je voudrais vous parler…" Les deux clubs trouvent un accord assez vite, mais il a fallu convaincre Marco. Je me suis marié le 6 juillet, et il n'avait pas encore accepté. Quatre ou cinq jours plus tard, il m'appelle et me dit : "C'est OK." J'ai interrompu ma lune de miel pour aller à Paris. En 2012, c'était le début, personne ne croyait à ce projet. Je lui disais : "C'est le genre de truc qui ne passe qu'une fois. » Marco avait trouvé un accord avec la Juve - c'était un fan du club -, mais les deux clubs n'ont pas réussi à s'entendre. Le PSG a gagné car il a mis l'argent que voulait Pescara. Il a cru en Marco. La présence de Leonardo a été importante », a révélé Donato Di Campli dans un entretien pour L'Equipe à propos du transfert de Marco Verratti au PSG

Articles liés