Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Villas-Boas met une énorme pression sur Eyraud et McCourt !

Auteur d'une excellente première saison sur le banc de l'Olympique de Marseille, André Villas-Boas a permis au club de retrouver la Ligue des Champions grâce à la deuxième place acquise en Ligue 1. Toutefois, le technicien portugais s'attend à recevoir de sérieuses garanties dans les prochaines semaines afin de poursuivre l'aventure.

Suite à l'annonce de la LFP de mettre fin aux Championnats de Ligue 1 et de Ligue 2, l'Olympique de Marseille est officiellement qualifié pour la prochaine édition de la Ligue des Champions. Une première depuis la reprise du club par Frank McCourt, mais cela risque d'impliquer d'importants changements. En effet, l'effectif actuel semble trop court afin de pouvoir envisager de jouer tous les trois jours tout en faisant bonne figure en C1. Mais le problème est que l'OM va devoir vendre cet été et notamment certains de ses meilleurs éléments afin de renflouer ses caisses. Renforcer un effectif en perdant ses meilleurs joueurs ? C'est le casse-tête qui va s'offrir au club phocéen cet été. Et cela ne risque pas de plaire à André Villas-Boas.

Villas-Boas attend de solides garanties pour rester

En effet, le technicien portugais avait accepté l'été dernier l'idée d'un mercato minimaliste afin de travailler avec un effectif réduit. Mais maintenant que l'OM est qualifié pour la Ligue des Champions, la donne a changé. André Villas-Boas n'a jamais caché sa volonté de ne pas faire de la figuration en C1, et cela passe par des recrues cet été. Ainsi, selon les informations de L'Equipe, l'ancien entraîneur de Tottenham sera de retour à Marseille le 11 mai, date de la fin du confinement en France, et va rencontrer ses dirigeants. Il estime avoir fait son travail en envoyant l'OM en Ligue des Champions et attend désormais un signe fort de sa direction car il n'entend pas travailler une seconde fois avec un effectif aussi limité. Et avec André Villas-Boas, la menace est sérieuse puisqu'en janvier dernier, il n'avait pas hésité à clairement faire comprendre qu'il pouvait partir à tout moment. Agacé par l'arrivée de Paul Aldridge, dont la mission est de vendre des joueurs en Premier League, le technicien portugais avait tapé du poing sur la table rappelant au passage qu'il était venu pour Andoni Zubizarreta et la grandeur de l'OM. Autrement dit, il n'aurait aucune difficulté à partir. Et la menace semble toujours présente puisque Villas-Boas attend des recrues que le club olympien ne semble pas en mesure de lui offrir sans ventes importantes. Les tensions risquent d'être vives dans les prochaines semaines.

Articles liés