Mercato - OM : Un problème à 60M€ se profile pour Eyraud !
Arthur Montagne

En grande difficulté financière, l'Olympique de Marseille doit trouver 60M€ afin de renflouer ses caisses et ne pas se mettre en danger face au fair-play financier. Pour cela, les ventes de Morgan Sanson, Boubacar Kamara ou encore Duje Caleta-Car sont attendues. Mais c'est loin d'être gagné.

L'Olympique de Marseille n'aura pas le choix, cet été, il faudra vendre. Et bien vendre. Selon les estimations, le club phocéen doit trouver près de 60M€ afin de renflouer ses caisses et rentrer dans les clous du fair-play financier. Pour cela, il faudra probablement mettre sur le marché les joueurs dont la valeur marchande est les plus importante. Ils sont ainsi trois à pouvoir rapporter un gros chèque à l'OM : Morgan SansonBoubacar Kamara et Duje Caleta-Car. Et bien que Jacques-Henri Eyraud n'ait cessé de répéter « ce n'est pas l'ère des soldes », le président olympien s'était également montré catégorique en ce qui concerne la phase 2 du projet McCourt dont « l’objectif est clair : générer des revenus du trading, et donc vendre des joueurs. C'est important pour l'équilibre économique des clubs. » Mais bien vendre n'est pas aussi facile qu'on pourrait le croire.

La Ligue des Champions, un problème pour vendre

En effet, L'Equipe fait le point sur ce dossier et s'attarde sur la situation des trois joueurs évoqués précédemment. Et le principal problème pourrait bien être... la qualification en Ligue des Champions. Bien que la manne financière promise aux clubs qualifiées en C1 soit importante, pour vendre des joueurs c'est plus contraignant. Ainsi, formé à l'OM, Boubacar Kamara souhaite absolument découvrir la compétition européenne avec son club de cœur comme il le répéterait en privé. Même son de cloche pour Morgan Sanson. Régulièrement annoncé dans le viseur de clubs anglais, l'ancien milieu de terrain du MHSC s'est même rapproché de Pini Zahavi afin de faciliter son départ. Toutefois, à 25 ans, il hésiterait désormais à partir puisqu'il n'a jamais disputé la Ligue des Champions de sa carrière, et il n'est pas certain de pouvoir atterrir dans un club qui y participera la saison prochaine. En ce qui concerne Duje Caleta-Car, la situation est un peu différente puisque c'est essentiellement la crise du Covid-19 qui pourrait poser problème pour son départ, son prix ne risquant pas de flamber. La situation est donc délicate et paradoxale entre un André Villas-Boas qui compte bien utiliser l'argument Ligue des Champions pour conserver la majeure partie de son effectif et un Jacques-Henri Eyraud bien embêté par la prochaine participation de l'OM à la C1 dans le cadre de ses ventes...

Articles liés