Foot - Mercato - OM
Longoria va accélérer pour l’opération dégraissage à l’OM

Alors que l’OM entend être très actif sur le marché des transferts dans le sens des arrivées, Pablo Longoria doit également dégraisser et libérer des fonds sur la Canebière. Cela a notamment commencé avec le départ de Steve Mandanda, libéré, pour Rennes, et celui de Nemanja Radonjic, prêté avec une option d’achat quasi automatique au Torino. Mais cela ne ferait que commencer au rayon des départs à l’OM. 

Ne voulant plus forcément remettre la main à la poche, Frank McCourt attend désormais que de l’argent rentre dans les caisses de l’OM. La pression est ainsi sur les épaules de Pablo Longoria et ses collaborateurs. Si des recrues sont réclamées par les fans, le président olympien doit donc gérer les départs sur la Canebière. Dans ce sens, Steve Mandanda a déjà fait ses valises, libéré de ses deux dernières années de contrat pour aller à Rennes. L’OM a également réussi à se débarrasser du flop Nemanja Radonjic, prêté avec une option d’achat quasi automatique au Torino. Et prochainement, c’est Luis Henrique qui pourrait faire son retour au Brésil, à Botafogo. Mais du côté de l’OM, l’opération dégraissage est loin d’être terminée. 

Alvaro Gonzalez

A Marseille, Pablo Longoria a encore fort à faire avec les différents indésirables. Cela vaut notamment pour Alvaro Gonzalez, qui a disparu de la circulation depuis plusieurs mois maintenant. Malgré un contrat jusqu’en 2024 avec l’OM, l’Espagnol va quitter prochainement le club phocéen. Sous quelle forme ? Alors qu’un transfert avait été évoqué dernièrement pour Alvaro Gonzalez, selon les informations de La Marseillaise, cela pourrait finalement bien se régler avec une rupture de contrat. 

Kevin Strootman 

Vient ensuite le cas Kevin Strootman pour l’OM et Pablo Longoria. De retour d’un prêt à Cagliari, le Néerlandais plombe le club phocéen avec son salaire XXL. L’objectif est donc de s’en débarrasser au plus vite et de n’importe manière visiblement. Strootman aurait pourtant une certaine cote de popularité en Italie puisque différents clubs de Serie A, et notamment l’Hellas Vérone, seraient venus aux renseignements. Ils auraient toutefois été refroidis par les salaires de Strootman. Un problème donc pour l’OM, qui pourrait finalement répéter l’opération Steve Mandanda avec l’ancien de l’AS Rome et ainsi le libérer de sa dernière année de contrat. 

Jordan Amavi

Jordan Amavi revient lui d’un prêt à l’OGC Nice, alors que les Aiglons n’ont pas voulu lever leur option d’achat. Et l’avenir du latéral gauche de l’OM est actuellement plus flou que jamais. En effet, suite au départ de Sampaoli, les cartes ont été redistribuées pour Amavi. Voilà donc qu’il pourrait avoir une nouvelle chance. Pour cela, il faudra convaincre Igor Tudor ainsi que la direction de l’OM. A voir maintenant si l’avenir du Français s’écrira bel et bien sur la Canebière. 

Articles liés