Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Boudjellal regrette que l’OM n’ait pas son Mbappé…

Evoquant les énormes pertes actuelles de l’OM, Mourad Boudjellal a évoqué l’importante qu’aurait pu avoir un joueur de la stature de Kylian Mbappé sur la Canebière.

Si le rachat de l’OM venait à être acté dans les prochains mois, Mourad Boudjellal devrait alors devenir président du club phocéen. Ayant déjà occupé ce poste au RCT, il entend bien amener sa vision des choses pour cette fonction. Le dirigeant de 60 ans pourrait alors succéder à Jacques-Henri Eyraud, qui n’a fait qu’accumuler les dettes depuis la reprise de l’OM par Frank McCourt. Alors que le déficit atteindrait aujourd’hui les 100M€, Boudjellal s’est penché sur ce sujet. Et selon lui, tout aurait bien être différent grâce à une grosse star du calibre de Kylian Mbappé.

« Si l’OM avait signé ces deux dernières années une immense star… »

« Bien sûr qu’il faut un actionnaire solide à l’OM. Il faut des financiers. Mais je pense, et ça va faire bondir des gens, que si par exemple l’OM avait signé ces deux dernières années une immense star, peut-être qu’ils n’auraient pas aujourd’hui 130 millions de pertes. Peut-être que cette star, dans un club comme l’OM qui a un vrai potentiel public, consommateur, folie, engouement au-delà de Marseille et dans la Méditerranée, aurait généré beaucoup plus de produits que les charges qu’elle aurait engendrée. Et s'il y a un club en Europe qui peut faire ça, qui peut s’autoalimenter sur des stars tout en s’appuyant sur un actionnariat solide, c’est l’OM. Mais ça, il faut le voir. Moi je ne vois que ça ! Il y a quelques années, pour Mbappé, 200 millions, on a crié au scandale… Ce n’était peut-être pas une mauvaise affaire du Paris Saint-Germain. Ça, c’est la démarche entrepreneuriale qu’il faut avoir dans un club comme l’OM. Si vous voulez diriger l’OM, vous êtes obligé de voir ça, ce potentiel économique qui existe dans cette ville, cette région, et toute la richesse que peut générer ce club pour faire un recrutement très ambitieux. En ayant un actionnaire solide bien sûr, ça vous met à l’abri de mauvaises surprises », a concédé Boudjellal pour RMC Sport.

Articles liés