Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Arabie saoudite, Ajroudi... Faites-vous confiance au projet de Boudjellal ?

Depuis vendredi, le projet porté par Mourad Boudjellal pour le rachat de l'OM fait beaucoup réagir. Si celui-ci enthousiaste déjà les supporters phocéens, plusieurs zones d'ombre restent à éclaircir.

C'est un projet qui pourrait marquer l'histoire de l'Olympique de Marseille. Ce vendredi, Mourad Boudjellal a révélé au grand jour son implication dans un projet pour racheter l'OM avec des investisseurs venus du Moyen-Orient. « J'ai été approché il y a quelques semaines et j'ai donné mon accord sur ce projet. Effectivement, nous allons faire une offre de rachat du club de l'OM. Le projet est très fort. Un projet méditerranéen autour de l'OM », a indiqué l'ancien président du Rugby Club Toulonais, désireux de se lancer aujourd'hui dans le football. Des propos qui ont rapidement enflammé les supporters de l'OM, conscients que leur club est en proie à des problèmes financiers.

Un projet qui fait autant rêver que douter

Derrière se projet pourrait se cacher l'Arabie saoudite. En effet, plusieurs spécialistes du Moyen-Orient ont indiqué que le pays du Golfe pourrait décider de miser sur l'OM afin de contrarier les affaires du PSG en Ligue 1. « Les Saoudiens sont très jaloux des différents succès du Qatar dans le monde du sport, avec ce grand symbole qu'est l'organisation de la Coupe du monde. Donc l'Arabie saoudite fait tout pour saboter cela. Et le sport est devenu un terrain supplémentaire de ces rivalités », expliquait notamment à France Info Pascal Boniface, auteur de plusieurs ouvrages sur la géopolitique du sport. De son côté, Georges Malbrunot, grand reporter au Figaro, estime que ce projet semble crédible : « Hier (vendredi, NDLR), je voyais un intermédiaire dans cette affaire et pour les gens de l'entourage de Boudjellal qui représentent les intérêts notamment saoudiens, il leur est insupportable d'imaginer que le Championnat de France se résume simplement à une course en tête du PSG, et donc du Qatar, qui a très intelligemment racheté ce club et en a fait une vitrine, avec des campagnes de publicité récurrentes. Et comme il y a une guerre entre les Émirats arabes unis, l'Arabie saoudite et le Qatar, il y a vraiment une volonté, et ça m'a été clairement énoncé comme ça, de concurrencer le Qatar sur le terrain du foot en France en ciblant justement l'Olympique de Marseille qui est le rival ». Pour l'heure, aucune confirmation officielle concernant l'origine de ces fonds. Seul le Franco-Tunisien Mohamed Ayachi Ajroudi a confirmé son implication dans ce projet. « C’est une réalité. (…) On a une équipe qui avance bien et aujourd’hui on y va petit pas par petit pas », indiquait-il ce dimanche à la radio Shems FM. Problème, l'homme d'affaires n'a pas très bonne réputation dans le milieu, et ses liens avec l'Arabie saoudite semblent troubles. « Ses réseaux sont surtout liés à l’ancien roi (Abdallah ben Abdelaziz al Saoud, disparu en 2015). Ajroudi n’est pas en cour auprès de Mohammed ben Salmane », expliquait ainsi un businessman français interrogé par Challenges tandis que le journaliste Thibaud Vézirian allait encore plus loin annonçant que « c’est quelqu’un qui s’invente une histoire, beaucoup de choses. Il n’est pas du tout dans les petits papiers de l’Arabie Saoudite. » Ce projet nébuleux n'a donc pas fini de faire réagir.

Alors, faites-vous confiance au projet de Boudjellal ? À vos votes !

Articles liés