Foot - Mercato - OL
Un ultimatum est fixé, Aulas prend une énorme décision pour Bosz

6e de Ligue 1, L’Olympique Lyonnais est loin de ses objectifs en ce début de saison, et cela pourrait être fatal à Peter Bosz. Déjà menacé lors du dernier exercice, l’entraîneur néerlandais serait aujourd’hui sous pression, avec l’obligation de briller avant le Mondial sous peine d’être poussé vers la sortie. 

Avec ses trois défaites de rang, l’OL doit se contenter d’une sixième place au classement à la trêve internationale, loin des objectifs fixés en début de saison après les retours d’Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso. Peter Bosz est toujours pointé du doigt, et ce malgré la dernière déclaration de Jean-Michel Aulas.

Aulas admet avoir pensé à changer d’entraîneur 

« On ne va pas tout remettre en cause après trois défaites successives même si c’est insupportable de perdre. Mais est-ce qu’on ne prend pas un risque supplémentaire en changeant d’entraîneur alors que c’est la huitième journée, qu’on a 13 points en étant sixièmes ? Ce n’est pas raisonnable mais dire qu’on n’y a pas pensé, non. Mais la réponse à la question, c’est qu’on met le coach et tout le staff dans les meilleures conditions pour réussir », a indiqué cette semaine le président de l’OL dans des propos relayés par L’Équipe.

Bosz sous pression jusqu’au Mondial 

Pour autant, Peter Bosz est sous pression. Selon Foot Mercato, l’entraîneur de l’OL aurait reçu un ultimatum en vue des cinq prochaines rencontres du club en Ligue 1, une information qui se confirme. D’après RMC, le Néerlandais aurait bien une obligation de résultat d’ici à la Coupe du monde. La direction des Gones pourrait se séparer de son entraîneur si le club ne gagne pas 17 points avant la fin du mois de novembre. L’Olympique Lyonnais devra donc briller face à Lens, Toulouse, Rennes, Montpellier, Lille, Marseille et Nice. Peter Bosz est prévenu.  

Articles liés