Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Milan AC

Mercato - Milan AC : Comment le PSG a tenté de retenir Ménez…

Jérémy Ménez

Arrivé en fin de contrat avec le PSG en juin dernier, Jérémy Ménez n'a pas été prolongé et a finalement rejoint gratuitement les rangs du Milan AC lors du mercato estival. Il a toutefois expliqué que Paris avait tenté de le resigner.

Jérémy Ménez revit au Milan AC. Aligné à seulement 16 reprises en Ligue 1 la saison passée avec le PSG, celui qui a inscrit l'un des plus beaux buts de la saison sur le Vieux Continent s'est engagé librement avec les Rossoneri cet été. Paris, désireux de récupérer un peu d'argent, aurait selon ses dires voulu le prolonger... en vain.

Mercato - PSG : Ménez égratigne Lucas et son transfert à 40M€ !

« LE PSG A ENCORE DES CHOSES À APPRENDRE »
Invité à raconter son départ du PSG, Ménez a expliqué la stratégie du club de la capitale. « Ils auraient dû me proposer quelque chose bien avant. Ils m’ont simplement proposé de prolonger dans ma dernière année... Mais je ne pouvais pas rester dans ces conditions sportives. J’avais besoin de jouer, de retrouver le plaisir, a-t-il déclaré à . Cette prolongation était davantage faite pour limiter la casse économiquement. Je suis un peu triste d’être parti dans ces conditions. Mais si c’est bien mené, on me propose de prolonger dans ma deuxième saison, quand tout va bien. Là, c’est une vraie preuve de confiance. C’est là qu’on voit que le PSG a encore des choses à apprendre. C’est dans cette gestion-là que le club doit grandir. »

« J'AI AUSSI UN PEU MARQUÉ L'HISTOIRE DU CLUB »Interrogé sur son rendement, Jérémy Ménez avait défendu fermement son bilan : «  L’impression d’être pipé par les gros transferts du PSG ? Il faut regarder les chiffres et les statistiques... Le PSG m’a acheté 8 millions d'euros à l’AS Roma à l’été 2011. J’ai bien tourné les deux premières saisons, moins bien la dernière, mais j’ai quand même été décisif. Statistiquement, je suis devant pas mal de joueurs. J’ai aussi un peu marqué l’histoire du club avec mon but à Lyon qui validait notre titre de champion en 2013.»

Articles liés