Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato : L’OM a eu chaud avec la vente de Bouna Sarr…

En toute fin de mercato estival, l’OM a bouclé le transfert de Bouna Sarr au Bayern Munich. Pourtant, à en croire les dernières révélations, cette opération aurait pu ne jamais avoir lieu puisque le club allemand privilégiait au départ d’autres pistes… Explications.

Si l’OM s’est montré principalement actif dans le sens des arrivées au cours du mercato estival avec les recrutements de Pape Gueye, Leonardo Balerdi, Yuto Nagatomo, Luis Henrique et Mickaël Cuisance, Pablo Longoria a également réussi à dégraisser avant la fermeture du marché. En effet, Maxime Lopez a rejoint Sassuolo, tandis que Bouna Sarr a été transféré au Bayern Munich, à la surprise générale, dans le cadre d’une opération estimée à 10M€. Une belle vente réussie par l’OM donc dans le cadre de son objectif dégraissage, et pourtant, le club phocéen aurait pu ne jamais acter le départ de Bouna Sarr au Bayern.

Le Bayern avait d’autres options avant Sarr

France Football revient dans ses colonnes de la semaine sur les coulisses du transfert de Bouna Sarr, et indique que l’ancien latéral droit de l’OM n’était pas la cible prioritaire du Bayern Munich pour venir concurrencer Benjamin Pavard. En effet, le club bavarois avait d’accord trouvé un accord contractuel avec Sergiño Dest, mais ce dernier a finalement privilégié l’option FC Barcelone pour son départ de l’Ajax Amsterdam. Par ailleurs, selon FF, le nom de Max Aarons (20 ans, Norwich City) a également été évoqué en interne, mais son profil ne faisait pas l’unanimité au sein du Bayern. Et le club bavarois a donc jeté son dévolu sur Bouna Sarr, un joueur qui avait fait bonne sensation le 31 juillet dernier lors du match amical contre l’OM (1-0) : « Le match amical d'avant-saison contre le Bayern a été un moment clé pour moi et je suis très heureux d'être ici. J'ai été très bien accueilli et j'espère que nous pourrons remporter de nombreux titres », a d’ailleurs confirmé Bouna Sarr lundi lors de sa conférence de présentation au Bayern Munich.

Un statut de numéro 2 déjà acté ? 

Désormais, l’ancien latéral droit de l’OM va donc devoir faire ses preuves au sein du club allemand, lui qui est déjà considéré comme la doublure de Benjamin Pavard à ce poste. Mais Bouna Sarr espère avoir l’occasion de faire ses preuves, d’autant que son compatriote français pourrait être repositionné dans l’axe : « Je suis une autre option dans cette équipe. Pavard peut jouer en arrière droit, mais aussi en arrière central. Le club cherchait un profil différent pour le poste d'arrière droit. On m'a fait venir pour donner à l'équipe encore plus d'options », a indiqué Sarr. Affaire à suivre…

Articles liés