Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Les dessous du départ de Bartomeu et sa succession bien ficelée…

Sous l’eau, Josep Maria Bartomeu a décidé mardi soir de mettre fin à son calvaire en démissionnant de son poste de président du FC Barcelone. Son successeur devrait être Victor Font, apprécié des socios et du vestiaire blaugrana.

Le FC Barcelone a vu son président en poste depuis 2014 démissionner mardi soir. Lors d’une conférence de presse d’urgence programmée soit un jour seulement après sa dernière apparition devant les journaliste, Josep Maria Bartomeu présentait sa démission via cette annonce officielle. « J'annonce ma démission, ainsi que celle du reste du conseil d'administration. C'est une décision réfléchie, sereine et approuvée par tous mes collègues ». Outre son départ, ce témoignage engendrait également celui de l’intégralité de sa direction. Le FC Barcelone va repartir sur de nouvelles bases alors que les élections présidentielles étaient prévues pour le mois de mars. À présent, les socios du Barça devront élire un nouveau président d’ici la fin janvier. Il reste donc quelques semaines aux candidats pour se montrer et se détacher de la concurrence. Victor Font fait figure de candidat alors que Toni Freixa, Jordi Farré, Lluis Fernandez, Agusti Benedito ainsi que Joan Laporta sont également en course. Mais avant d’évoquer la suite des opérations, revenons en aux raisons de la déchéance du désormais ex-président Josep Maria Bartomeu au FC Barcelone, qui sont nombreuses…

«L’ignorance» de Bartomeu, une «confiance totalement perdue» de la part du vestiaire

Dans la foulée de l’annonce de la démission de Josep Maria Bartomeu de la bouche du principal intéressé, Javier Tebas se montrait très virulent dans ses propos en faisant passer le message suivant sur son compte Twitter. « Malheureuse déclaration de Bartomeu lors de son dernier jour à propos du FC Barcelone rejoignant une compétition faible et imaginaire qui serait leur ruine. Cela confirme son ignorance de l'industrie du football. Triste fin pour un président avec des succès et dernièrement beaucoup d'erreurs ». Le témoignage du président de la Liga est tout sauf anodine. Et les erreurs récurrentes et récentes de Bartomeu ont considérablement agacé le vestiaire du FC Barcelone. Que ce soit lors d’une conférence de presse en marge de la trêve internationale ou d’un entretien avec La Vanguardia, Sergio Busquets et Gerard Piqué dressaient un portrait peu flatteur de la gestion du club culé. The Athletic rebondit sur l’interview de Piqué au média espagnol afin d’apporter des informations complémentaires. Le groupe de joueurs blaugrana aurait perdu tout respect pour leurs dirigeants. Une source proche du vestiaire aurait fait savoir à The Athletic qu’il était « très clair que la confiance a été totalement, totalement perdue entre le conseil d'administration et le vestiaire ». Néanmoins, du point de vue des instigateurs de la fameuse motion de censure à l’encontre de Bartomeu, ce serait plutôt une accumulation de mauvaises décisions et de scandales étalées sur la place publique (la brouille entre Lionel Messi et Éric Abidal par exemple ou encore l’affaire des l3 Ventures) qui aurait poussé les socios à réclamer du changements. Bien que les supporters savaient très bien que de nouvelles élections étaient prévues pour mars 2021. Josep Maria Bartomeu étant désormais de l’histoire ancienne, qui pourrait le remplacer ?

Victor Font, l’élu du peuple blaugrana ?

Comme énoncé ci-dessus, les candidats à la succession de Josep Maria Bartomeu se font nombreux. Néanmoins, selon les médias catalans, Victor Font partirait avec un avantage conséquent sur ses concurrents pour décrocher le poste de président. Sa proximité avec Xavi Hernandez, adulé par les socios et pressenti pour devenir l’entraîneur du FC Barcelone, est un gros point à mettre à son avantage selon The Athletic. Selon le média britannique, qui s’appuie sur une source proche du vestiaire, Victor Font fait figure de favori pour remporter cette course. La source en question aurait assuré The Athletic la semaine dernière qu’il finira par devenir président en faisant la pari suivant : « Je mettrais tout mon argent sur lui ». La suite des opérations semble être bien ficelé au niveau de la présidence. Reste à savoir à présent si Font parviendra à ses fins avec Xavi Hernandez qui est sous contrat avec Al-Sadd jusqu’en juin prochain alors que Ronald Koeman est pour sa part contractuellement lié au Barça jusqu’en juin 2022.

Articles liés