Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Le Barça boucle sa première grosse opération !

Après des semaines de spéculations, le FC Barcelone et la Juventus ont respectivement annoncé les arrivées de Miralem Pjanic et d’Arthur Melo ce lundi. Et à en croire l’entraîneur de la Juve et un ancien coach d’Arthur, les deux parties sont gagnantes dans cette opération.

« Je ne peux pas parler de noms. Le Barça sera sur le marché, disposé à effectuer les opérations qu'il jugera appropriées. Bien sûr, nous aurons la capacité. Je le répète, nous sommes le club qui a le plus de revenus dans le monde. Le Barça est le plus grand club du monde, martèle Bartomeu. Le fait que les revenus soient réduits, comme tout le monde, ne nous empêche pas d'être le club qui a le plus de revenus dans le monde. Ceux qui disent que le Barça est très mal, je leur dis qu'à la fin, au 30 juin, nous continuerons à être le club qui a le plus de revenus, mais moins parce que tout le monde baisse ». Lors d’un entretien accordé à Mundo Deportivo en mars dernier, Josep Maria Bartomeu donnait rendez-vous au 30 juin. Ce lundi 29 juin, le FC Barcelone a effectué la première grosse opération de son mercato estival. Certes, les finances du Barça ne sont pas au mieux, mais le président blaugrana compterait mettre l’accent sur les échanges cet été, comme l’atteste l’opération Arthur Melo/Miralem Pjanic. Ces dernières semaines, le FC Barcelone a travaillé d’arrache pied et de concert avec la Juventus afin de trouver un terrain d’entente sur le montant de l’opération et également pour convaincre Arthur Melo, initialement réticent, de quitter le FC Barcelone. C’est désormais chose faite. Le Brésilien a signé à la Juventus ce lundi, pour a priori les cinq prochaines saisons et contre un chèque de 72M€ comprenant 10M€ de variables. De son côté, Pjanic va prendre la direction du FC Barcelone après que le club culé soit parvenu à trouver un accord pour un transfert de 60M€ + 5M€ de bonus. Les deux joueurs resteront jusqu’à la fin de la saison dans leurs clubs respectifs. Cependant, le Barça et la Juve semblent avoir travaillé en sous-marin.

Des échanges tenus secrets vis-à-vis des entraîneurs ?

Ces derniers jours, alors que l’opération touchait à sa fin, les journalistes n’ont cessé d’interroger Quique Setién et Maurizio Sarri en conférence de presse. Les réponses du coach du FC Barcelone et du technicien de la Juventus amènent clairement à penser qu’ils n’étaient pas des acteurs majeurs du dossier. « Je ne considère pas cela comme acquis (son départ). Le club ne m'a pas informé de son départ. Et même si c'est le cas, il restera avec nous jusqu'à la dernière session de formation ». Cette déclaration de Setién est relativement récente puisqu’elle date de la semaine dernière. De son côté, Sarri ne s’était pas montré plus au courant entre temps. « Je ne sais pas si Pjanic jouera pour la Juve l’année prochaine. On ne m'a rien dit. Le marché commence en septembre. Il sera avec nous jusqu'à la fin du mois d'août et j'espère qu'il restera avec nous par la suite ». Visiblement, l’entraîneur de la Juventus espérait que Pjanic ferait partie intégrante de son groupe vendredi soir, alors que le deal était déjà sur le point d’être bouclé. Force est de constater que les dirigeants blaugrana et turinois ont pris l’initiative dans ce dossier colossal, sans forcément avoir l’aval de leurs entraîneurs. Quoi qu’il en soit, cette opération serait une bonne nouvelle pour tout le monde.

Arthur destiné à réussir à la Juventus, un beau défi pour Pjanic ?

Certes, le FC Barcelone a laissé filer sa pépite de 23 ans qui avait débarqué en 2018 pour prendre la succession de Xavi parti quelques années plus tôt. Pendant son temps au Camp Nou, Arthur a montré quelques facettes de son talent sans jamais entrer dans une tout autre dimension. Entraîneur d’Arthur à Gremio, Renato Portaluppi n’a cependant pas tari d’éloges pour TMW concernant son ancien joueur en voyant grand pour la suite. « Il va beaucoup grandir en Italie, Arthur peut apprendre beaucoup plus. La Juventus est une puissance comme le Barça et les Brésiliens de l'équipe vont l'aider à devenir rapidement un pilier de l'équipe de l'entraîneur Sarri. La Juve a fait une vraie affaire, je vous le garantis ». Arthur Melo est donc appelé à rapidement trouver ses marques au sein de l’effectif de la Juventus. En ce qui concerne Miralem Pjanic qui vient de souffler sa 30ème bougie, le Bosnien est dans la fleur de l’âge. De passage en conférence de presse ce lundi, Maurizio Sarri a assuré que Pjanic pourrait être satisfait de cette situation et qu’il allait rejoindre un grand club. Tout le monde semble donc gagnant dans cette opération. Reste à savoir comment s’intégreront les deux joueurs dans leurs nouvelles équipes.

Articles liés