Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : L’Atlético révèle les dessous du transfert de Luis Suarez

Président de l’Atlético, Enrique Cerezo est revenu sur l’arrivée de Luis Suarez en provenance du FC Barcelone. Un profil apprécié par de nombreux membres du club espagnol.

L’aventure de Luis Suarez au FC Barcelone a pris fin. Ce mercredi, l’Atlético a officialisé l’arrivée de l’Uruguayen pour 6M€ selon les variables. Le cœur lourd, l’’attaquant a fait ses adieux à ses coéquipiers avant de se présenter devant la presse pour évoquer son transfert. « Quand l'entraîneur (Ronald Koeman ndlr) m'a dit qu'il comptait pas sur moi, je m'y attendais parce que cela était déjà sorti. Je peux l'accepter et, comme je l'ai dit dès le début, j'avais un contrat et j'allais continuer l'entraînement. Je lui ai dit que je voulais continuer à m'entraîner jusqu'à ce que je trouve une solution et il était d'accord (…) J'ai parlé avec Godin et Antoine (Griezmann) m'a parlé du club. L'Atlético est très compétitif et ambitieux. Ce que je veux, c'est que le club continue à se développer et j'essaierai de lui apporter quelque chose d'important » a déclaré Luis Suarez ce jeudi.

« Il a beaucoup d'admirateurs dans le club »

Président de l’Atlético, Enrique Cerezo est revenu sur le transfert de Luis Suarez. Un joueur que le club espagnol suit depuis de nombreuses années. « Nous avons déjà essayé de le signer quand il était dans le football néerlandais, mais nos conditions économiques n'étaient pas bonnes et nous n'avons finalement pas pu le faire. Mais le destin est le destin et, des années plus tard, il a atteint notre équipe (…) Il a beaucoup d'admirateurs et parmi eux j'imagine celui de notre entraîneur, mais bon, en raison des conditions qu'il avait avec l'une des grandes équipes du monde, Barcelone, cela n'avait pas été possible, mais en raison des circonstances de la vie, il a atteint notre équipe. Espérons que les variables finissent par être données car ce serait un signe qu'il répond aux attentes » a déclaré le dirigeant espagnol dans un entretien accordé à Catalunya Radio.

Articles liés