Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : L’arrivée d’Haaland bouclée par Laporta… en 2022 ?

Alors que la situation financière du FC Barcelone est inquiétante, Joan Laporta souhaite se renforcer cet été et viserait notamment Erling Haaland. Cependant, le président blaugrana pourrait avoir du mal à parvenir à ses fins dès cet été. 

Après un mercato estival compliqué en raison de la crise du Covid-19, Joan Laporta espère se rattraper dès cet été. Le nouveau président blaugrana a de grosses ambitions pour se relancer et espère notamment mettre la main sur Erling Haaland. Le Norvégien affiche les prestations XXL en Allemagne et ne manque pas de prétendants, mais l’opération s’annonce très difficile à boucler. Le Borussia Dortmund n’est pas vendeur tandis que l’attaquant pourrait réclamer un gros salaire, sans compter la commission de Mino Raiola, son agent. Ainsi, aux yeux de l’économiste Marc Ciria, il est difficile d’imaginer Haaland débarquer à Barcelone cet été. 

« Le Barça pourrait essayer la saison prochaine »

« Si je crois à une arrivée d’Haaland ? Pas vraiment. J'attends que le club se positionne avec la prolongation de Messi, avec la réduction des salaires et la négociation de la dette. Il y a tellement de choses à faire et à bien faire que j'ai du mal à croire qu'ils envisagent de signer Haaland. Cela dit, je vous dirai aussi que s'il y a une structure sportive forte qui considère Haaland comme stratégique pour le Barca et si les devoirs sur le plan financier sont bien faits, il pourrait essayer la saison prochaine. J'ai déjà vu que Raiola a dit que Dortmund ne veut pas le vendre cette année. C'est un indice, car si vous payez 150 millions pour lui, il vous reste moins d'argent pour les salaires et les commissions. Si je l'achète pour 75 millions l'année prochaine, il y aura plus de place pour la commission de Raiola. Le Barca a besoin de ce temps et il serait plus ou moins conforme aux obligations financières de le signer l'année prochaine. Vous ne pouvez pas négocier une vraie signature maintenant, l'argent ne tombe pas du ciel, mais pouvez-vous négocier dans 12 mois ? Je crois que oui.», confie Marc Ciria dans un entretien accordé à Goal.

Articles liés