Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Koeman contredit l’intox de Laporta sur Griezmann…

A l’occasion d’entretiens accordés aux médias catalans, le coach du Barça Ronald Koeman est revenu sur le départ en dernière minute d’Antoine Griezmann à l’Atletico Madrid. Décryptage.

Ronald Koeman, à l’occasion d’un entretien accordé à Mundo Deportivo, est revenu sur le départ en dernière instance d’Antoine Griezmann : « C'est vrai, mais il faut écouter le club et le soutenir à un moment délicat en termes d'argent. Griezmann est un joueur du Barça avec un contrat très élevé et pour le club, il était très, très, très important de le laisser retourner à l'Atlético et de ne pas payer plus pour un contrat de trois ans. Et vous, en tant qu'entraîneur, vous dites que vous voulez aider le club, mais qu'il vous faut un autre attaquant. La position d'Antoine est difficile à couvrir pour nous, mais surtout pour aider le club financièrement, il était important qu'il parte. » Dans une interview accordée à Sport, Ronald Koeman en a d'ailleurs rajouté une couche : « Les nombreux départs ? Je n'étais pas intransigeant dans ce sens, car j'aurais pu dire : "Non, il ne bougera pas d'ici." Oui, c'était la même chose pour Griezmann, mais avec la circonstance aggravante que cela s'est produit le dernier jour, avec pratiquement pas de temps pour trouver une solution. C'était une honte. Griezmann avait un gros contrat et s'il partait, il allait contribuer à améliorer la situation économique du club. C'est pourquoi j'ai accepté son départ. »

Griezmann est parti pour des raisons financières

De manière très claire, l’entraîneur du FC Barcelone reconnaît que le départ d’Antoine Griezmann est intervenu pour une raison économique, afin de permettre de baisser encore la masse salariale du FC Barcelone, dont on connaît la situation financière catastrophique. En ce sens, Koeman fait éclater la vérité là où quelques jours auparavant, le président Joan Laporta avait lancé un intox en tentant de faire croire que ce départ était lié à des raisons sportives.

Articles liés