Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Qatar, Laporta... Le feuilleton Xavi prend un énorme tournant en coulisses !

Dans l'espoir de recruter Xavi, une délégation du FC Barcelone s'est envolée sans Joan Laporta pour le Qatar mercredi. Toutefois, les dirigeants d'Al-Sadd, où exerce l'entraîneur espagnol depuis 2019, exigeraient la présence du président catalan afin de mener à bien les négociations. De son côté, Xavi compterait tout faire pour convaincre Mohammed Bin Al Thani, le propriétaire du club qatari, de le laisser rejoindre le Barça.

Le FC Barcelone est à un tournant d'une saison bien mal embarquée. Le 28 octobre dernier, Ronald Koeman a été démis de ses fonctions par Joan Laporta à la suite d'une énième contre-performance et d'une défaite des Blaugrana sur le terrain du Rayo Vallecano (1-0). Depuis, c'est Sergi Barjuan, habituellement à la tête du Barça B, qui officie en tant qu'intérimaire sur le banc du club culé. Toutefois, en coulisses, les dirigeants barcelonais ont déjà entrepris les grandes manœuvres pour recruter un nouveau technicien, puisque Rafa Yuste, le vice-président du Barca et son directeur exécutif Mateu Alemany se sont rendus mercredi au Qatar dans l'espoir de finaliser la signature de Xavi. Toutefois, une absence de taille pourrait jouer un mauvais tour au FC Barcelone...

Le propriétaire d'Al-Sadd veut parler à Laporta en personne

Selon les informations d'As, le cheikh Mohammed Bin Al Thani, le propriétaire d'Al-Sadd, souhaiterait avoir des discussions uniquement avec Joan Laporta et le principal concerné Xavi. Les autres acteurs interférant dans les négociations n'auraient aucune importance pour la suite des événements. Mundo Deportivo ajoute qu'au Qatar, l'absence du président du Barça n'aurait pas été très bien perçue par les dirigeants d'Al-Sadd. Le directeur général du club qatari, Turki Al-Ali, a ainsi qualifié la venue de Rafa Yuste et de Mateu Alemany de « délégation administrative » dans un communiqué. De plus, le quotidien catalan affirme aussi que les déclarations hostiles tenues à l'égard du Qatar par Joan Laporta ces derniers mois n'arrangeraient pas le bon déroulement du recrutement de Xavi. Néanmoins, l'Espagnol compterait lui prendre son avenir en main...

Xavi prévoit de rencontrer Mohammed Bin Al Thani

Comme le rapporte As, Xavi aurait prévu de s'entretenir dans les prochaines heures avec Mohammed Bin Al Thani. L'Espagnol compterait agir en tant que porte-parole du FC Barcelone afin d'informer personnellement le cheikh de l'offre du Barça. Ainsi, Xavi devrait rappeler au propriétaire d'Al-Sadd un accord signé en juin dernier, selon lequel le club qatari aurait promis de faire l'impasse sur la clause de 5M€ présente dans le contrat de Xavi dans le cas où Barcelone se manifestait pour recruter l'Espagnol. De plus, le fait que Xavi soit ambassadeur de la Coupe du monde au Qatar en 2022, ainsi que les bons mots que l'ancien milieu de terrain a toujours eu pour le pays, pourraient jouer en la faveur de la légende catalane. Xavi serait donc confiant pour repartir de ce sommet avec l'accord de Mohammed Bin Al Thani de rejoindre le FC Barcelone.

Articles liés