Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Le coup de gueule de Pierre Ménès sur le dossier M’Baye Niang !

Alors que le transfert de M’Baye Niang à l’ASSE est tombé à l’eau en raison des agents du joueur, Pierre Ménès s’est montré relativement remonté contre ces derniers.

N’entrant pas dans les plans de Julien Stéphan au Stade Rennais, M’Baye Niang est à la recherche d’un nouveau point de chute depuis plusieurs mois. Si le Torino et l’OM se sont renseignés sur la situation de l’attaquant de 25 ans, aucun n’est passé concrètement à l’action, contrairement à l’ASSE. En quête d’un renfort dans le secteur offensif, Claude Puel a ciblé M’Baye Niang pour le recruter en tant que joker sous la forme d’un prêt. Toutefois, alors que les différentes parties avaient trouvé un accord, les agents ont fait capoter l’opération. Proche de M’Baye Niang, Pierre Ménès n’a pas apprécié le geste des agents du Rennais.

« Quand tu arrives à faire avorter un prêt en te réclamant agent d'un joueur, ça me parait extrêmement grave »

Interrogé sur le transfert avorté de M’Baye Niang dans le Pierrot Face Cam, Pierre Ménès n’a pas mâché ses mots envers les agents de l’attaquant du Stade Rennais : « Ça n'a échappé à personne que j'avais d'excellentes relations avec M'Baye Niang, qui m'a dit qu'il passait la visite médicale le lendemain, ce qu'il a fait. Rennes était d'accord, le joueur était d'accord, Saint-Etienne était d'accord. Tout le monde était d'accord et il a fallu que des pinpins... Pinpins d'agents, à qui d'ailleurs M'Baye Niang avait annoncé qu'il ne voulait plus travailler avec eux. Mais leur contrat court jusqu'en janvier, ils sont venus pour gratter leur petite commission de m**de, surtout j'imagine que même sur un salaire comme celui de Niang, un prêt ne va pas non plus chiffrer à des trucs comme ça. Donc quand tu arrives à faire avorter un prêt en te réclamant agent d'un joueur, ça me parait extrêmement grave. Maintenant voilà, Niang est coincé, il va retourner à Rennes. Il va retrouver à son grand bonheur Julien Stéphan. La balle est dans le camp des deux. À Niang de se montrer un peu plus concerné par ce qu’il se passe à Rennes. Et à Stéphan de ne pas être obtus et de lui laisser sa chance » a ainsi déclaré le consultant Canal+.

Articles liés