Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : La LFP à l'origine d'un coup de tonnerre pour la vente du club ?

Bien que le processus de vente de l'ASSE soit lancé depuis le mois d'avril, Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, qui refusent la perspective de vendre leurs parts au rabais, pourraient refaire le coup de 2018, en refusant finalement la vente du club.

La vente de l'AS Saint-Etienne s'est accélérée ces dernières heures. Et pour cause, KPMG, le cabinet d'audit mandaté par l'ASSE pour décortiquer toutes les candidatures, avait refermé l'accès à la Data Room la semaine dernière, et fixé à ce lundi la date butoir pour transmettre une offre. Et plusieurs projets sont en lice. « Plusieurs offres ont en effet été reçues par KPMG qui les étudie avec attention », précise par le biais d'un communiqué diffusé par l'agence de communication de Patrick Chêne missionnée par l'AS Saint-Etienne, avant d'ajouter que ces offres « font l'objet de vérifications rigoureuses classiques dans ce genre d'opérations (crédibilité des engagements, origine des fonds etc...). KPMG effectuera la sélection des meilleures offres pour le club pour éviter toute mésaventure. Les actionnaires seront très attentifs aux engagements formels des candidats pour permettre au club de nourrir de grandes ambitions sportives. » L'identité des candidats n'a pas été révélée, mais une chose est sûre, Norodom Ravichak n'est plus en course. Le Prince du Cambodge a « fourni un document de garantie financière de 100 millions d'euros émanant d'une grande banque internationale, qui se révèle être un faux », comme l'expliquait l'ASSE par le biais d'un communiqué. Et bien qu'il ait exprimé « sa sidération face aux accusations portées à son encontre », Norodom Ravichak ne sera pas le futur repreneur des Verts.

La société commerciale créé par la LFP pourrait tout changer

D'ailleurs, le successeur de Roland Romeyer et Bernard Caïazzo est peut-être encore loin d'être connu. Selon les informations de L'Equipe, au moins trois projets sont en course, à savoir celui d'Olivier Markarian, un autre porté par un fonds suisse qui s'appuie sur Mathieu Bodmer et Jean-Michel Roussier et au moins un troisième supplémentaire dont les détails n'ont pas fuité. Toutefois, compte tenu de la situation sportive de l'ASSE, 19e de Ligue 1 et qui vient d'arracher sa première victoire de la saison contre Clermont (3-2), les propriétaires du club seraient contraints de céder leur part à un prix bien inférieur aux 60M€ initialement attendus. Or, une vente au rabais est formellement exclue par Roland Romeyer et Bernard Caïazzo. Par conséquent, cette situation pousse L'Equipe à dévoiler le scénario qui prend forme, à savoir que, sauf offre mirobolante, ce qui paraît peu probable, la vente de l'ASSE pourrait être différée. 

A partir de là, deux options se dégagent. La première serait d'espérer un redressement rapide de la situation sportive et donc d'assurer le maintien du club afin de faire augmenter le prix de vente. Stratégie risquée compte tenu du fait qu'au moins cinq joueurs disputeront la CAN cet hiver, et non des moindres. Denis Bouanga (Gabon), Wahbi Khazri (Tunisie), Saïdou Sow (Guinée), Harold Moukoudi et Yvan Neyou (Cameroun), voire Madhi Camara, courtisé par la Gambie et Zaydou Youssouf, par les Comores, manqueront donc plusieurs matches. Et les finances de l'ASSE ne permettront pas de faire de folie sur le marché en janvier. La seconde option consisterait à attendre la fin de la saison puisque 17 joueurs, dont les plus gros salaires, voient leur contrat arriver à échéance ce qui permettra à l'ASSE de faire des économies. Mais surtout, la LFP pourrait avoir créé sa société commerciale capable d'injecter entre 1,2 et 1,5 milliard d'euros dans les comptes des clubs professionnels. Cela compenserait les pertes dues au fiasco de Mediapro. Une bouffée d'oxygène pour de nombreux clubs de Ligue 1, y compris l'ASSE. Ce qui pourrait donc complétement changer les plans de Roland Romeyer et Bernard Caïazzo qui, comme en 2018 alors que Peak6 offrait 80M€, pourraient décider de conserver le club.

Articles liés