Accès direct au contenu

Foot - Mercato

EXCLU - Mercato - Foulquier : «J’aimerais rester à Grenade»

De retour dans son club de cœur de Grenade, Dimitri Foulquier évoque pour le10sport.com son confinement en Espagne, revient sur sa saison et évoque son avenir. Le défenseur français de 27 ans, prêté par Watford, aimerait pouvoir rester à Granada.

En pleine crise sanitaire à cause du Coronavirus, l’Espagne est également en confinement. Comment ça se passe ? Le club vous a fourni un programme d’entraînement ?
Au début, c’était compliqué. Tout simplement parce qu’on n’a pas l’habitude. Après, avec le temps, il y a une petite routine qui s’installe, on a des exercices à faire, puis après on regarde des séries, on fait des appels vidéo… Comme tout le monde, un peu. On nous a fournis un programme. On est suivis, tous les jours on nous appelle, on nous envoie des messages… On nous a livrés des vélos, du matériel, donc ça va. On n’est pas à plaindre.
 
Après 6 mois compliqués cette saison à Watford, où tu as très peu joué, tu as décidé de rejoindre Grenade, en Espagne. Pourquoi ce choix ? Qu’est-ce qui a pesé dans la balance ?
C’est vrai que cet hiver, j’avais quelques propositions. Mais Grenade, c’est un club où j’avais déjà passé 4 ans, où je me suis toujours senti aimé. Je connais la ville, c’est un championnat que j’aime, que je connais bien et où j’avais réalisé une bonne saison l’année dernière (en prêt à Getafe). Donc je me suis dit que pour moi, c’était la meilleure solution que de revenir en Espagne et dans mon club de cœur.
 
Tu sortais d’une belle saison 2018/2019, durant laquelle tu t’es qualifié pour l’Europa League avec Getafe. As-tu eu des contacts avec Getafe pour éventuellement rester là-bas à l’issue de ta bonne saison avec eux ?
On était en contact avec Getafe une bonne partie de l’été, mais finalement Getafe et Watford n’ont pas trouvé d’accord, donc ça ne s’est pas fait. C’est le foot… Aujourd’hui, je suis à Granada et je suis très content.

« Messi, c’est le meilleur joueur de tous les temps »

Depuis le début de saison, Grenade est une très belle surprise en Liga. La qualité du groupe et les résultats sont des raisons pour lesquelles tu as voulu revenir ici ?
Je suis revenu parce que j’ai eu le coach au téléphone, quelques membres du club, des joueurs que je connaissais déjà aussi. Tout était présent pour que je signe ici. Je suis content de ce choix, aujourd’hui je ne regrette pas. J’ai joué beaucoup de matchs depuis mon arrivée, je n’en ai raté qu’un seul pour quelques soucis familiaux. Entre 10 et 15 matchs, c’est énorme. Je suis très content ici, ça se passe bien, on a un très bon groupe, on est arrivés en demi-finale de Coupe du Roi, on est bien placés en championnat, donc il faut continuer ainsi.
 
15 points séparent Grenade et Majorque, qui est premier relégable. Le maintien, vous y pensez toujours ou vous visez plus haut ?
Non, franchement, il ne faut pas s’enflammer. Ce qui a fait notre force depuis le début de saison, c’est l’humilité. On va continuer pareil, on va penser au prochain match. Pour le moment, on reste à la maison car il y a des choses beaucoup plus importantes que le foot. Quand le championnat va reprendre, s’il reprend, on va se concentrer sur le prochain match, et rien de plus.
 
La Liga, ça a toujours été un rêve pour toi ?
En fait, quand on est jeunes, tous les championnats sont des rêves. Vous demandez à tous les jeunes, ils vous diront qu’ils veulent jouer dans les plus grands championnats. La Liga en fait partie, j’ai aussi joué en Ligue 1. Aujourd’hui, je suis vraiment content, c’est le meilleur championnat du monde et j’en profite.
 
Quel est le joueur le plus difficile à marquer en Liga ?
Ce n’est pas compliqué comme question, ça (rires) ! N’importe quel joueur vous dira Lionel Messi. C’est le meilleur joueur du monde et de tous les temps, sincèrement c’est incroyable ce qu’il fait. Nous, on est footballeurs, et on se demande comment il fait tout ça.
 
Est-ce que tu penses que la Liga a pu souffrir du départ de Cristiano Ronaldo avec son transfert à la Juventus ?
Forcément. Après, je n’ai pas forcément de chiffres, sur les téléspectateurs etc… Mais après Cristiano Ronaldo, tout le monde sait aussi que c’est un des meilleurs de tous les temps. C’est une machine, donc le championnat dans lequel il joue est forcément chanceux de l’avoir…

« Un retour en Ligue 1 ? Oui, avec plaisir »

Tu as joué en Ligue 1, avec ton club formateur du Stade Rennais, mais aussi une saison à Strasbourg, où tu étais prêté. Peut-on te voir revenir en Ligue 1 dans les années à venir ?
Oui, effectivement. Aujourd’hui, je suis heureux en Espagne et je suis à 100 % avec Granada. Je n’ai pas de raison de quitter l’Espagne, mais on ne sait jamais, la Ligue 1 est aussi un bon championnat. Donc moi, avec plaisir. A Strasbourg, malheureusement j’ai connu une première partie de saison compliquée, notamment parce que j’étais blessé, mais après ce serait avec plaisir si j’ai l’opportunité.
 
Et justement, tu es censé retourner à Watford en fin de saison. Comment imagines-tu ton avenir pour la saison prochaine ? Tu comptes réessayer de t’imposer à Watford ou tu envisages un départ ?
J’espère pouvoir rester ici, à Granada. On verra bien. Aujourd’hui, je termine la saison, je vais essayer de la finir le mieux possible avec Granada. En tout cas, mon objectif est clairement de rester ici. C’est ma priorité. Je ne peux pas en dire plus, mais je pense que ça va se faire…

Interview réalisée par Hugo Kucharski

Articles liés