Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Pochettino ne compte pas lâcher Verratti et sa décision inattendue !

Positionné dans un rôle de meneur de jeu contre l'ASSE (1-1), Marco Verratti a livré une prestation intéressante a semblé plutôt à l'aise à son nouveau poste. Et cela tombe bien puisque Mauricio Pochettino pourrait être tenté de reproduire l'expérience.

A l'occasion du déplacement à Geoffroy-Guichard, la prestation du Paris Saint-Germain était très attendue. Et pour cause, c'était le premier match de Mauricio Pochettino sur le banc parisien. Il ne fallait bien évidemment pas s'attendre à une révolution compte tenu du fait que l'Argentin a découvert son groupe seulement quelques jours avant le coup d'envoi du matche contre l'ASSE, mais son onze de part était scruté et la principale, pour ne pas dire la seule, nouveauté concernait Marco Verratti positionné dans un rôle de numéro 10 derrière Moise Kean au cœur d'un 4-2-3-1 avec Ander Herrera et Idrissa Gueye pour assurer ses arrières. Ce n'est certes pas la première fois que l'Italien évolue à ce poste, mais avec le PSG, c'est très rare. Formé en tant que meneur de jeu, Gufetto avait été reculé sur le terrain par Zdeněk Zeman son entraîneur à Pescara lors de la saison 2011-2012 qui l'a vu exploser en Serie B avant de signer à Paris où Carlo Ancelotti voulait en même en faire une sentinelle. Replacé par Laurent Blanc avec régularité en position de relayeur dans son 4-4-3 aux côtés de Thiago Motta et Blaise Matuidi, Marco Verratti a de nouveau été essayé en numéro 10 par Unai Emery. Mais l'expérience n'avait pas été concluante et avait tourné court. Par conséquent, voir le petit italien derrière Moise Kean mercredi soir suscitait la curiosité.

Pochettino voit Verratti en numéro 10

Et il s'en est plutôt bien sorti. Auteur d'une première période aboutie avec à la clé une passe décisive pour Moise Kean, Marco Verratti a prouvé qu'il pouvait être utile dans la surface de réparation adverse grâce à sa qualité de passes. Moins en vue en seconde période, il a également reculé sur le terrain avec le changement tactique opéré par Mauricio Pochettino qui est passé en 4-4-2 à l'heure de jeu avec l'entrée de Julian Draxler à la place d'Idrissa Gueye. Et visiblement, le technicien argentin compte bien rééditer l'expérience. « Je vois Marco comme un meneur de jeu, pouvant jouer très libre. Bien sûr, au départ, on a parlé de système. Il était placé derrière l’attaquant mais ce n’était que lors des moments où l’on voulait presser. Sinon, on jouait à trois au milieu. Ça c’était uniquement au début mais il a peu à peu bougé un peu partout (…) Mais oui, Marco est un joueur qui doit se sentir libre et est un meneur de jeu qui peut connecter les uns aux autres dans cette équipe. Je suis heureux de sa performance aujourd’hui mais c’est dommage que l’on n’ait pas réussi à marquer en seconde période », confiait le nouvel entraîneur du PSG en conférence de presse.

Verratti à l'aise à son nouveau poste

De son côté, Marco Verratti, qui a pu jouir d'une grande liberté, a visiblement apprécié son rôle comme il l'assurait après la rencontre : « Mon positionnement ? Oui c’était une consigne du coach ! On savait que Saint-Étienne joue bas, on s’y attendait. C’est pour ça qu’on n’avait pas besoin de trois milieux pour sortir le ballon. Je me suis trouvé bien. Le coach m’a donné un peu de liberté petit à petit. Je pouvais aller chercher le ballon plus bas, surtout en première mi-temps. Je pense qu’on a fait un bon match. Il faut améliorer des choses mais c’est normal, ça ne fait que trois jours qu’on est avec le coach. En deuxième mi-temps, c’était un peu difficile, on s’est trop découverts. On laissait trop d’espace et on s’est exposés à quelques contres. C’était un match un peu compliqué. C’est sûr que lorsque Paris ne gagne pas, on n’est pas contents. » Reste désormais à savoir comment les choses vont se réorganiser avec le retour des blessés, à commencer par celui de Neymar, qui pourrait occuper le poste de meneur de jeu. Mais une chose est sûre, le positionnement de Marco Verratti plus haut sur le terrain est le premier choix fort de Mauricio Pochettino. Et jusque-là, il semble faire l'unanimité.

Articles liés