PSG : Le ramadan au cœur de l’incroyable polémique sur Galtier ?
Guillaume de Saint Sauveur

Chargé par Julien Fournier qui a fait de troublantes révélations à son sujet aux suites de leur collaboration à l’OGC Nice la saison passée, Christophe Galtier aurait eu des pratiques jugées déplacées envers les musulmans pratiquants de l’effectif azuréen. Ce qui expliquerait donc la bombe lâchée sur l’entraîneur du PSG.

Mercredi soir, sur RMC Sport, l’ancien directeur du football de l’OGC Nice Julien Fournier lâchait une petite bombe sur les méthodes de Christophe Galtier, attaquant frontalement l’entraîneur du PSG : « Les rapports que je pouvais avoir avec Christophe étaient, dès le début de la saison, chaotiques. Si j'explique les vraies raisons pour lesquelles Christophe et moi on s'est disputés, il n'entrera plus dans un vestiaire en France et en Europe. Ce sont des choses bien plus graves que le foot », a lâché Fournier. Mais à quoi fait-il allusion ?

La gestion du ramadan mise en cause pour Galtier

L’EQUIPE consacre un large dossier à ce sujet dans ses colonnes du jour et explique qu’en plus de son mécontentement global du mercato effectué par les dirigeants de l’OGC Nice la saison passée, Christophe Galtier aurait accentué les tensions avec sa gestion du ramadan. L’entraîneur du PSG aurait été « gêné » que cette période de ramadan tombe pendant une période de difficultés sportives, et il estime qu’un footballeur ou athlète ne peut exprimer pleinement son potentiel un jour de match en étant affaibli par une alimentation et une hydratation imparfaites.

Galtier aurait tenté de convaincre les pratiquants

Le quotidien sportif précise d’ailleurs que Christophe Galtier aurait tenté de convaincre les musulmans de l’effectif niçois (Boulhendi, Atal, Todibo, Lemina, Rosario, Boudaoui et Gouiri) de ne pas jeûner, leur imposant également de venir au réfectoire pour accompagner le reste de l’équipe dans un souci de cohésion de groupe. Autant d’éléments qui auraient provoqué la colère de Julien Fournier, ce qui explique le clash avec le nouvel entraîneur du PSG.

Articles liés