Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Clash : Mbappé, Giroud… Deschamps est Lloris mettent fin à la polémique !

Alors qu’une polémique à l’encontre de Kylian Mbappé fait rage depuis les propos tenus par Olivier Giroud la semaine dernière, Didier Deschamps est Hugo Lloris ont tenu à définitivement mettre un terme à ce pseudo feuilleton.

« Si je suis discret c’est parce que des fois, on fait des courses mais les ballons n’arrivent pas (…) Vous dites qu’on ne m’a pas beaucoup vu au début mais peut-être qu’on aurait pu mieux se trouver », lâchait Olivier Giroud après le match contre la Bulgarie la semaine dernière, sous-entendant alors qu’il se sentait oublié par ses partenaires sur le terrain par moment, notamment par Kylian Mbappé. Visiblement quelque peu agacé par cette déclaration, l’attaquant du PSG a néanmoins tenu à mettre les choses au clair ce dimanche en conférence de presse, à deux jours de l’entrée en lice de l’équipe de France à l’Euro contre l’Allemagne. « On en a parlé, on a discuté de ça, ça a fait parler, tout le monde sait ce qui s'est passé, j'ai été un peu affecté mais on ne va pas en faire toute une histoire, l'équipe de France reste le plus important, des broutilles ne vont pas venir perturber notre prépa, on est concentrés sur le même objectif. Ce qu'il a dit ne m'a pas dérangé plus que ça, je suis attaquant et j'ai eu ce sentiment 365 fois dans un match. Mais c'est plus de le sortir publiquement. Je l'ai félicité dans le vestiaire, il ne m'a rien dit et après je l'apprends la presse. Il ne dit rien de méchant. C'est plus le fait de le sortir publiquement, j'aurais préféré qu'il vienne et qu'il soit même plus virulent dans le vestiaire. Mais ce n’est pas un problème, ce sont des petites broutilles. L'équipe n'a pas besoin qu'on se mette dans bâtons dans les roues », avait expliqué Kylian Mbappé.

« Maintenant, c’est derrière nous »

L’attaquant de 22 ans a ainsi tenté de mettre fin à cette polémique qui n’apporte rien juste avant le début de l’Euro. Et interrogé par beIN SPORTS ce lundi, Didier Deschamps a lui-aussi tenu à nier toute tensions entre Kylian Mbappé et Olivier Giroud. « Des crispations ? C’est un bien grand mot. En interne, je n’ai pas vu de crispations. Moi je suis imperméable à ce qu’il se passe à l’extérieur. Les joueurs sont plus connectés et souvent on leur rapporte des paroles qui pourrait être interprétées. Il n’y a pas eu de grosse vague ou quoi que ce soit. Juste des discussions comme j’en ai régulièrement. Dès jeudi, tout le monde s’est mis en séance d’entrainement avec l’objectif d’être prêt pour le match face à l’Allemagne », a indiqué le sélectionneur des Bleus. Un discours appuyé quelques minutes plus tard par le capitaine Hugo Lloris en conférence de presse, qui a expliqué que ce petit épisode appartient désormais au passé malgré le bruit suscité par cette affaire. « Ça a fait beaucoup plus de bruit à l’extérieur qu’en interne. Olivier et Kylian ont eu une discussion le lendemain du match mais il n’y a rien d’anormal, c’est un petit différent mais ce sont des choses qui arrivent dans un vestiaire mais en aucun cas ça a affecté l’équipe ou le collectif car les choses ont été prises de la bonne manière. Kylian ressentait le besoin de s’exprimer. Maintenant, c’est derrière nous. Place au jeu, place au terrain, place à la compétition », a confié le portier évoluant à Tottenham. Reste maintenant à espérer que cette polémique appartient pour de bon au passé comme il l’assure, les Bleus ayant un grand défi devant eux face à la Mannschaft entrainée par Joachim Löw

Articles liés