Foot - PSG
PSG : Galtier monte au créneau pour ses joueurs

Invité du festival "Demain le sport" ce jeudi, Christophe Galtier a été interpellé par un militant écologiste après sa sortie maladroite il y a deux semaines concernant les déplacements en jet des joueurs du PSG. L’occasion pour le technicien français de se justifier et de défendre ses joueurs pris à parti. 

Deux semaines après sa réponse controversée concernant les déplacements en jet des joueurs du PSG, faisant une blague sur le "char à voile" qui n’est pas passée, Christophe Galtier est toujours dans le collimateur de certains militants écologistes. Cela a notamment été le cas ce jeudi à l’occasion du festival "Demain le sport", au cours duquel l’entraîneur du PSG a été invité à se justifier après ses propos. 

« Ils défendent des causes nobles »

Alors que Kylian Mbappé avait également pris le sujet à la légère en éclatant de rire après la sortie de Christophe Galtier, ce dernier a tenu à prendre la défense de ses joueurs. « Ce n’est pas du tout l’image, ce que vous ne savez pas c’est qu’ils sont très généreux, ils défendent des causes nobles. Ils sont très cultivés, d’autant plus que dans le vestiaire ils croisent différentes nationalités, ils s’intéressent à ce qui se passe en Espagne, en Amérique du Sud, en Afrique, au Maghreb, dans les pays de l’Est… », a indiqué l’entraîneur du PSG.

« Ils sont beaucoup plus matures que d’autres jeunes »

« Croyez-moi, ils ne sont pas hors-sol, insiste Christophe Galtier. Ils sont beaucoup plus matures que d’autres jeunes, ils sont confrontés à la réalité, déjà à celle de la compétition. On a l’image du footballeur irresponsable, c’est faux. Très jeunes ils sont souvent déjà mariés, déjà papas, ils ont des responsabilités familiales, aussi de frère ou de petit-garçon et une énorme pression au quotidien. »

« Je viens de faire en deux jours un aller-retour via la SNCF »

Par ailleurs, Christophe Galtier est également revenu sur son cas personnel après sa sortie maladroite il y a quelques semaines. « J'ai beaucoup de respect pour tout le monde. Je fais très attention. Je viens de faire en deux jours un aller-retour via la SNCF pour voir mon fils qui venait de se faire opérer. »

Articles liés