Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Le Real Madrid peut-il vraiment lâcher Di Maria ?

Le PSG cherche à recruter un ailier gauche cet été. Chelsea ne veut pas lâcher Eden Hazard pour le moment et Paris est intéressé par Angel Di Maria. Mais le Real peut-il lâcher l’international argentin ?

Angel Di Maria, 26 ans, a réussi à « retourner » l’opinion. Très critiqué en début de saison, houspillé par une partie de public de Santiago Bernabeu, l’international argentin a réalisé une excellente deuxième partie de saison. Au Real Madrid depuis 2010, Angel Di Maria a notamment été l’un des meilleurs madrilènes lors de la finale de la Ligue des Champions, remportée au bout du suspense par le Real face au voisin, l’Atlético. Angel Di Maria, incontestablement, a marqué des points. Proche d’un départ cet hiver, le Real ne serait plus du tout disposé à le vendre…

DI MARIA A RETOURNÉ L’OPINION

Ainsi, selon Marca, Carlo Ancelotti lui aurait demandé de rester, comme Cristiano Ronaldo. Ancelotti et Cristiano Ronaldo s’inquiètent car Di Maria est très convoité. Et qu’il n’a pas très bien vécu certaines périodes où il a été très peu soutenu par le Real. Le PSG mais aussi Arsenal, Manchester United, Chelsea ou encore la Juventus Turin suivent Di Maria de près. L’AS Monaco pourrait également passer à l’attaque prochainement. 

AUCUN INTÉRÊT À VENDRE DI MARIA

La concurrence au Real Madrid est rude mais la fin de saison de Di Maria va compter. Dans l’esprit de Carlo Ancelotti notamment. Le PSG, s’il veut vraiment Di Maria, va devoir mettre le prix. Mais pas seulement. Le PSG va devoir convaincre le joueur, mais aussi le club. Quel intérêt, aujourd’hui, pour un club comme le Real Madrid de laisser partir un joueur comme Di Maria ? Le Real Madrid n’a pas besoin d’argent, le Real Madrid ne laisse pas filer des joueurs cadres de son groupe. Or, Di Maria est redevenu un cadre.

LE PSG SE HEURTE À UN MONSTRE

Le PSG a réussi à rapidement enrôler David Luiz car Chelsea a ouvert la porte. Mais pour Hazard, comme pour Di Maria, l’équation est beaucoup plus complexe. Le PSG se heurte à la puissance financière de deux grands clubs, deux clubs qui ont les moyens de refuser des grosses offres, deux clubs qui ont les moyens d’offrir des gros contrats à leurs joueurs. Le PSG va peut-être devoir envisager d’autres pistes...

Articles liés