Foot - PSG
Galtier lâche un premier avertissement au vestiaire

Christophe Galtier est attendu de pied ferme à Paris, que ce soit au niveau des observateurs, mais également auprès des dirigeants du PSG qui ont choisi de lui faire confiance malgré sa faible expérience européenne pour mener à bien l’effectif de l’équipe première, bâtie pour conquérir la Ligue des champions. Pour autant, le nouvel entraîneur du PSG a les idées claires et une ligne de conduite que son groupe devra respecter. 

Pour la première fois de sa carrière d’entraîneur, Christophe Galtier a signé dans un club qui a une obligation de résultat dans l’hexagone, que ce soit au niveau de la Ligue 1 et de la Coupe de France. Et surtout, qui rêve très grand pour la Ligue des champions, trophée derrière lequel les propriétaires qataris courent et investissent depuis leur arrivée en 2011 au PSG. Pour les deux prochaines années, Galtier aura fort à faire pour inculquer une philosophie de jeu, ce qui a été occasionnellement reproché à son prédécesseur Mauricio Pochettino tout en ramenant des résultats. 

« L'exigence, le travail, le respect et l'équipe avant toute chose »

Alors forcément, lors de son passage en conférence de presse ce mardi après-midi pour sa présentation en tant que nouveau coach, Christophe Galtier n’a pas échappé aux questions sur la gestion de ce vestiaire de stars, des individualités et de sa vision sur la notion du collectif du PSG. « Toutes ces grandes individualités avec qui je vais être tout à l'heure sont au service du collectif. (…) Je suis un coach exigeant, qui aime travailler, mais qui aime aussi voir les joueurs heureux. Il n’y a pas de grandes performances sans des joueurs heureux. Je veux qu’ils le soient sur le terrain et dans le vestiaire. L'exigence, le travail, le respect et l'équipe avant toute chose. Comme dans tous les groupes il y aura quelques manquements, cela va arriver. Aucun joueur ne sera au-dessus de l'équipe. Mon objectif est que cette somme de talents devienne une grande équipe avec une grande force. Je suis convaincu qu'ensemble on peut faire la plus grande saison possible ». 

« Aucun passe droit, il n’y a que le terrain qui compte »

Aucun joueur ne sera donc au-dessus de l’institution parisienne. Christophe Galtier l’a clairement fait savoir en conférence de presse et n’aurait pas tenu un discours différent auprès de ses joueurs lors de sa première séance d’entraînement au Camp de Loges ce mardi après-midi comme l'a révélé le journaliste de RMC Sport Loïc Tanzi. « Aucun passe droit, il n’y a que le terrain qui compte, pas d’individualisme et un collectif qui doit être fort ». Reste désormais à savoir si ce slogan restera gravé dans le marbre pendant toute l’ère Christophe Galtier

Articles liés