Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

EXCLU Mercato - PSG : « Dans 3 - 4 ans, le départ de Messi n’est pas impossible »

Lionel Messi, Barcelone

L'arrivée de Neymar interroge sur les intentions futures du Barça. Et si la venue du Brésilien coïncidait avec la vente à terme de Lionel Messi ?

En recrutant la pépite brésilienne, savant alliage entre fantasque du ballon rond et jackpot marketing, le FC Barcelone envisage-t-il dans les années à venir de se séparer de sa star actuelle, Lionel Messi, au profit de son successeur annoncé ? Pour Fernando Polo, journaliste spécialisé du Barça au Mundo Deportivo, une vente de l’Argentin n’est pas du tout d’actualité : « Ils n’y pensent pas du tout. Il n’a que 25 ans et ils lui ont offert quasiment un contrat à vie avec toutes les conditions pour qu’il se sente à son aise au Barça et qu’il ne parte pas. Les dirigeants l’ont prolongé jusqu’en 2018 pour lui montrer que le club avait entièrement confiance en lui, qu’il était le leader et le joueur clé du projet sportif. Et ce n’est pas Messi qui est venu réclamer cette prolongation mais le Barça qui est allé frapper à sa porte. Parce qu’avoir Messi c’est un privilège. Pour tout ce qu’il apporte sur et en dehors du terrain, le Barça »

« Si son rendement baisse, le club pourrait le vendre »
Si Fernando Polo assure que l’achat de Neymar entre dans une stratégie pour « renforcer l’attaque du Barça, avec un autre joueur capable de déséquilibrer les défenses et marquer autant de buts » et donc pour « aider et soulager Messi », le journaliste catalan n’écarte pas l’idée que dans les années à venir l’Argentin pourrait en effet quitter le club blaugrana. « Si dans 3, 4 ans il ne se sent plus bien au Barça, que l’équipe ne gagne plus de titres, ce n’est pas impossible, reconnaît-il. Le jour où il ne se sentira plus assez bien traité et où l’équipe ne sera plus compétitive, il partira. Si son rendement baisse, le club pourrait aussi envisager cette hypothèse. Mais à l’heure actuelle ce n’est pas le cas. »

Lire l’intégralité de cet article dans Le 10 Sport de cette semaine, actuellement en kiosques.

Antoine Simonneau

Articles liés