Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Malaise : Ces révélations sur le coup de gueule d'André Villas-Boas !

En conférence de presse, André Villas-Boas a reproché à sa direction de privilégier l'aspect économique au sportif. Et cela serait lié à l'arrivé d'un nouveau conseiller au club.

La conférence de presse de l'OM a été le théâtre d'une scène pour le moins surprenante. André Villas-Boas a notamment mis la pression sur ses dirigeants, en déplorant l'arrivée d'un conseiller spécial de Jacques-Henri Eyraud au club. Visiblement énervé de ne pas avoir été au courant, le technicien portugais a même mis son avenir dans la balance en déclarant notamment : « J'ai déjà dit que mon futur est intimement lié au futur de Zubizarreta ». Florent Germain, correspondant pour RMC à Marseille, a donné des explications sur cette situation.

« Les finances à Marseille sont plus importantes que le sportif »

« Tout était trop calme à Marseille et puis le sujet Paul Aldridge est intervenu. C'est un conseiller spécial de Jacques-Henri Eyraud nommé il y a peu. Il va être chargé, c'est assez clair, de trouver des portes de sorties à certains joueurs, notamment du côté de l'Angleterre, parce qu'on estime du côté de l'actionnaire Frank Mc Court, que Zubizarreta ne sait pas bien vendre. (…) Et donc on a recruté Paul Aldridge et ça ne plait pas à André Villas-Boas pour trois raisons principalement. Un, il l'a appris un petit peu sur le tard, ça l'a agacé. Deux, c'est quelque part remettre en question Zubizarreta et les deux hommes sont très proches. André Villas-Boas a d'ailleurs lié son avenir à celui de Zubizarreta. Trois, c'est la preuve que l'OM peut encore vendre cet hiver et que les finances à Marseille sont plus importantes que le sportif », a ainsi déclaré Florent Germain sur les ondes de RMC.

Articles liés