Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Malaise : Après la réponse d’André Villas-Boas, Di Meco met les choses au point !

Ancien de l’OM, Eric Di Meco n’avait pas tendre lors du match face au FC Porto dans ses commentaires. Alors que les paroles de ce dernier n’ont pas échappé à André Villas-Boas, les deux hommes se sont expliqués.

Mardi, en Ligue des Champions, l’OM a livré une bien piètre prestation face au FC Porto. Alors que la rencontre s’est terminé sur un score sans appel, avec une victoire 3-0 des Portugais, les critiques se sont abattues sur les Marseillais. Aux commentaires de ce match pour RMC, Eric Di Meco, ancien joueur du club phocéen, était d’ailleurs désabusé devant ce qu’il voyait, n’hésitant pas à multiplier les tacles à l’encontre des joueurs d’André Villas-Boas. Alors que ces commentaires ne sont pas passés inaperçus durant la rencontre, ils sont également arrivés jusqu’aux oreilles de l’entraîneur de l’OM. Présent en conférence de presse ce jeudi avant le match de Ligue 1 face à Strasbourg, Villas-Boas a ainsi souhaité répondre aux attaques de Di Meco. « Je l'aime bien, mais sur certains propos... Tout ce qui sort chez lui, c'est viscéral, à la fin, c'est pour l'OM. (…) Ce n'est pas à cause des amis ou des textos des Di Meco ou des entraîneurs qui veulent travailler ici qu'on va arrêter de travailler. Ce sont les mêmes qui écrivent que ceux après le 4-0 face à Paris », a-t-il notamment lâché.

« Je ne faisais que retranscrire la déception des supporters »

Et dans cette histoire entre André Villas-Boas et Eric Di Meco, cela en est pas resté là. En effet, présent au micro de RMC après la conférence de presse de l’entraîneur de l’OM, le désormais consultant est revenu sur ses propos et a répondu au Portugais. « Je ne le prends pas mal, il ne dit rien de terrible. Quand tu commentes un match comme ça, ce n'est pas calculé. Je ne faisais que retranscrire la déception des supporters. J'ai cité les plus connus, parce que c'était rigolo. Mais mes potes qui ne sont pas connus sont restés devant la télé et n'ont pas zappé, alors qu'il y avait un Real-Inter merveilleux à côté. C'est une force malgré tout à l'OM, André Villas-Boas le sait. Il ne faut rien du tout aux mecs pour s'enflammer. Ils veulent juste voir un peu de résultats et une équipe se comporter autrement. Mais Villas-Boas n'est pas fou. Il vient d'un club où il y a une grosse pression et il sait ce qu'est la déception des supporters. Cette histoire là fait le buzz, un peu trop je trouve. J'espère juste, avec ce petit buzz, qu'ils vont ressentir la déception des supporters, qu'ils vont redonner un peu de fierté à tout le monde et qu'ils vont se remettre à bosser », a ainsi expliqué Di Meco.

Articles liés