Accès direct au contenu

Foot - Mercato - LOSC

Mercato - LOSC : Le bilan du mercato hivernal du LOSC

Le LOSC est resté très sage lors du mois de janvier sur le marché des transferts. Le club nordiste attend avec appréhension l’homologation du contrat de Sébastien Corchia par la DNCG.

Troisième de Ligue 1, le LOSC est à l’arrêt depuis début janvier. Les Nordistes ont pris deux points sur les cinq derniers matchs de Ligue 1. Du coup, les poursuivants, à l’image de l’ASSE et de l’OL, reviennent très forts sur les Lillois. Le LOSC se devait de réagir lors du mercato. Mais à Lille, les caisses sont vides. Le LOSC a tout de même réalisé un joli coup en recrutant Sébastien Corchia, le très convoité arrière droit du FC Sochaux. Corchia était dans le viseur de l’OM, l’OL et de plusieurs clubs étrangers. Mais c’est finalement le LOSC qui a emporté le gros lot. Enfin presque.

Pas de moyens, pas de folies

Corchia n’a en effet pas encore disputé le moindre match avec le LOSC tout simplement parce qu’il n’est pas encore lillois. Le DNCG a décidé de ne pas homologuer ce transfert en raison de garanties bancaires insuffisantes ou d’une masse salariale trop importante. Le LOSC a immédiatement fait appel mais c’est une preuve que le LOSC a très peu de marge de manœuvre. Lille aurait aimé se renforcer davantage. En vain. Ludovic Obraniak, l’ex-joueur des Girondins de Bordeaux, a eu des contacts avec le LOSC. Mais l’ancien-Lillois a finalement rejoint le Werder Brême.

Le LOSC suspendu à la décision pour Corchia

Du côté des départs, pas dans les plans de René Girard, l’attaquant Tulio De Melo a été prêté à Évian TG. Le LOSC s’est revanche battu pour conserver Salomon Kalou, courtisé fin janvier notamment pas Arsenal. Bref, contrairement à Rennes ou à l’AS Saint-Étienne par exemple, le mercato d’hiver 2014 du LOSC ne restera pas comme un grand cru, quelle que soit l’issue du dossier Corchia. Michel Seydoux, qui ne cache pas sa volonté de vendre à moyen terme le LOSC, avait prévenu. Pas de grandes manœuvres. Le président nordiste s’est tenu à sa ligne. Même si celle-ci ne permet pas au LOSC de terminer à une place européenne en fin de saison. La troisième place des Nordistes tient à un fil.

Articles liés