Foot - LOSC
LOSC - Clash : Hatem Ben Arfa se fait encore fracasser !
A.M.

Interrogé sur la situation d'Hatem Ben Arfa au LOSC, Samir Nasri peine à comprendre le comportement de son ancien coéquipier.

La fameuse génération 1987 n'en finit plus de faire parler. Et pour cause, pendant que Karim Benzema fait partie des grands favoris pour remporter le Ballon d'Or et n'a jamais semblé aussi fort, Hatem Ben Arfa continue de décevoir. L'ancien joueur de l'OM et du PSG devrait en effet prochainement être licencié du LOSC après son accrochage avec Jocelyn Gourvennec. Samir Nasri, lui aussi issu de la génération 1987, regrette le comportement de son ancien coéquipier en équipe de France.

Les regrets de Nasri

« Avec le recul, je me dis qu’il aurait dû agir différemment. On a 35 ans maintenant. Pour la plupart, on est père de famille. Il n’a pas joué pendant un an, donc il doit avoir ce recul nécessaire et se dire : "on m’a tendu la main". Je peux avoir un désaccord avec le coach mais je le règle en tête à tête avec lui. Mais je n’implique pas mon président puisque c’est quand même celui qui t’a pris à Rennes, qui t’a donné ta chance. À Rennes, Hatem avait déjà eu une sortie médiatique où il avait critiqué Julien Stéphan et la façon dont jouait Rennes. Le président passe au-dessus de ça et te redonnes une chance à Lille. Je pense qu’à un moment donné, il faut se dire que cet homme croît en moi, vient me chercher, j’essaie au moins de ne pas me faire remarquer, d’avoir le meilleur comportement possible. Après, si ça ne fonctionne pas, tu vas le voir, tu lui serres la main et tu lui dis : "Président, ça ne se passe comme prévu, j’ai envie de partir". Je pense qu’il n’aurait pas dû réagir comme ça, parce que ça donne aussi à manger aux gens qui vont dire qu’il n’a pas changé, que c’est toujours pareil. Pour moi, ce n’est pas le comportement qu’il aurait dû avoir », assure-t-il au micro de Canal+.

Articles liés