Accès direct au contenu

  1. 4h00 PSG : Mbappé, Messi… Voilà à quoi va ressembler l’équipe de Galtier
  2. 3h00 Mercato - PSG : Un gros transfert est réclamé à Campos
  3. 2h00 Transferts - PSG : La révolution Campos prend forme
  4. 1h00 Mercato - OM : Excellente nouvelle pour les finances du projet McCourt
  5. 0h00 Mercato - PSG : Luis Campos est fixé pour le transfert de Lewandowski
Foot - LOSC

LOSC - Clash : Gourvennec vide son sac et charge Hatem Ben Arfa !

Alors qu’il a fait l’objet d’une vive altercation avec son entraîneur Jocelyn Gourvennec samedi dernier dans les vestiaires, Hatem Ben Arfa est bien parti pour se faire virer du LOSC. L’entraîneur nordistes s’est lâché sur cet épisode et dézingue son milieu offensif.

Samedi dernier, alors que le LOSC et les Girondins de Bordeaux se sont quittés dos à dos en championnat (0-0), Hatem Ben Arfa a déclenché un énorme clash dans le vestiaire des Dogues ! Visiblement remonté contre certains coéquipiers et son entraîneur, l’ancien joueur du PSG et de l’OM s’en serait d’abord pris à Tiago Djalo avant d’ensuite attaquer personnellement Jocelyn Gourvennec : « On n’est pas à Guingamp ici », lui aurait alors lancé Ben Arfa comme manière de tacler son coaching. Une polémique qui va avoir de lourdes conséquences sur l’avenir du joueur, et comme le10sport.com vous l’a révélé en exclusivité, l’aventure d’Hatem Ben Arfa avec le LOSC va se terminer en raison de cet incident.

Gourvennec confirme pour le départ de Ben Arfa

Interrogé en conférence de presse ce vendredi, Jocelyn Gourvennec s’est d’abord confié sur la procédure en cours au LOSC pour résilier le contrat d’Hatem Ben Arfa, qui courait initialement jusqu’en juin prochain : « Le club a engagé une procédure en cours. Le président et les dirigeants sont intervenus, le joueur a été dispensé d’entraînement cette semaine et le club communiquera une fois que la procédure sera avancée. C’est le service juridique qui gérera ça. Personne ni rien n’est au-dessus du LOSC mais au regard de la procédure en cours, je ne peux pas m’exprimer davantage ni répondre aux questions ». Mais l’entraîneur du LOSC ne s’est pas arrêté là…

« Je n’avais jamais vu ça en 34 ans »

Gourvennec s’en est ensuite donné à cœur joie pour tacler sèchement et publiquement Hatem Ben Arfa : « C’était difficilement compréhensible et pour moi peut-être encore plus parce que j’avais beaucoup d’affection pour ce joueur. Le président a une règle, on ne touche pas au club, à l’équipe ou l’entraîneur. De ma position de coach, il est évident et impossible de laisser passer quelque chose qui peut altérer l’unité de l’équipe, du groupe, du vestiaire (…) Il peut y avoir des problèmes dans tous les corps de métier mais quand on est dans un corps où il peut y avoir des coups des tordus, des choses peu appréciables ou admissibles… Ce n’est pas parce qu’on est dans un milieu tordu que l’on doit être tordu. Chacun fait comme il veut, met l’éthique qu’il veut. Je me suis toujours investi depuis ma carrière d’entraîneur pour avoir une certaine éthique. On fait des choses bien, d’autres moins, on gagne des matches ou non, on joue d’une manière ou d’une autre, c’est autre chose, mais l’éthique est importante à mes yeux. Cela fait 34 ans que je suis dans le monde du football et je n’avais jamais vu ça. Je n’ai aucune leçon à donner mais je sais ce que je veux, ce que je ne veux pas et j’avance comme ça », a expliqué l’entraîneur du LOSC. Voilà ce qui s’appelle vider son sac.

Articles liés