Retraite
Cid degoute par le foot

A 27 ans et alors qu'il lui restait une année de contrat avec Nice, Gérald Cid a décidé de mettre un terme à sa carrière. On sent le Bordelais lassé par l'environnement du football.

Quand certains s’accrochent à des contrats dérisoires obtenus dans des championnats exotiques pour repousser la retraite, Gérald Cid a, lui, choisi l’extrême inverse. A 27 ans, le défenseur niçois a mis un terme à sa carrière. Le Bordelais de formation n’évolue pourtant pas dans l’équipe de l’UNFP. Il lui restait une année de contrat avec l’OGCN. Titulaire à dix reprises et utilisé lors de treize rencontres la saison dernière en Ligue 1 avec les Aiglons, Cid aurait pu encore être un remplaçant utile en Ligue 1 ou un titulaire dans un bon club de Ligue 2 mais la flamme s’était éteinte.

«Je ne comptais pas faire du banc pour faire du banc, assume Cid. Ça n'aurait pas été honnête vis-à-vis de moi-même, du club, du staff. C'est pourquoi je suis allé en parler à Eric (Roy). Et si je résilie mon contrat, c'est bien pour arrêter le football.» Le défenseur central a déjà en tête des projets dans la région de Bordeaux. Des projets qui resteront très éloignés de son quotidien de footballeur. «J'ai besoin de couper avec le football. J'ai fait le tour de ce que j'avais à faire.» Entre les lignes, on sent une certaine aigreur vis-à-vis du milieu du football «qui a beaucoup changé ces dernières années.» Pas forcément en bien visiblement…