Accès direct au contenu

Foot - ASSE

ASSE - Polémique : Ce message très fort sur le clash Puel/Ruffier !

Alors que le conflit entre Stéphane Ruffier et Claude Puel a atteint son paroxysme, Jérôme Alonzo regrette que l'image du portier stéphanois ait été écornée à ce point.

« Il pourra peut-être rejouer le jour où je ne serai plus ici. J’ai pris une décision en début de saison, qui ne lui a pas plu. Il ne s’est pas conformé à ce que j’attendais de lui. On a développé trois gardiens et je suis très satisfait de la progression de mes trois gardiens. Et Stéphane Ruffier n’en fait pas partie. S'il est n°2 ? Non, ni n°3 ». Claude Puel l'a confirmé, Stéphane Ruffier est bien mis à l'écart et n'entre pas dans sa hiérarchie des gardiens de but de l'ASSE. L'ancien Monégasque ne jouera donc pas cette saison. Mais au-delà de l'aspect sportif de cette affaire, c'est surtout la gestion médiatique qui interpelle Jérôme Alonzo.

«Je ne suis pas sûr que ce soit une ordure comme on veut le faire croire»

« Contrairement à certains de mes collègues qui ont été très violents avec Stéphane Ruffier à la télé, j’ai la faiblesse de penser que c’est un immense gardien. Il était peut-être moins bien en janvier/février, et encore cela ne m’a pas sauté aux yeux. Mais je trouve ça injuste pour lui et j’estime que c’est un gâchis pour l’ASSE, un club que j’aime. J’espère que cela ne portera pas atteinte au classement du club. Le traitement de cette affaire me dérange. Je ne suis pas sûr que ce soit une ordure comme on veut le faire croire. Moi, en tout cas, c’est un garçon que j’adore, que je respecte énormément et que je trouve très bon », assure l'ancien gardien de l'ASSE et du PSG dans les colonnes du Progrès.

Articles liés